La COSEFCI annonce une grève le 28 janvier 2020





Grève de la COSEFCI


 La Coalition du secteur éducation/formation de Côte d’Ivoire (COSEFCI) a, au terme de son assemblée générale extraordinaire tenue samedi à Yopougon, décidé d’observer un arrêt de travail de 72 heures à partir du 28 janvier 2020, pour reclamer l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants.

« Vu le sursis de six mois accordé au gouvernement pour accorder des solutions aux légitimes revendications des enseignants et que la patience de la COSEFCI est arrivée à son terme, nous avons décidé d’observer un arrêt de travail de 72 heures les 28, 29 et 30 janvier 2020 et d’une rétention  des notes à compter du deuxième trimestre », a déclaré le porte-parole du directoire de la COSEFCI, Hidry Nomel Ako.

Il a rappelé que la Coalition est restée sur sa faim quant aux réponses du gouvernement à plusieurs de ses revendications.

Les principales revendications de la COSEFCI tiennent en cinq points, à savoir la revalorisation des indemnités de logements des instituteurs et professeurs du secondaire, la suppression des cours de mercredi matin dans le primaire, le relèvement au double de toutes les primes liées aux examens scolaires et la rémunération de la surveillance de ces examens, le paiement de 500.000 francs CFA par enseignant ex-contractuel au titre des émoluments non perçus de janvier à mai 2014 et l’intégration à la fonction publique de 97 d’entre eux radiés en 2014 pour faits de grève, ainsi que la suppression de l’emploi d’instituteurs adjoints.

Bien avant de reconduire ce mouvement, le directoire a signifié que la Coalition a manifesté sa bonne foi depuis le 23 mars 2019, date de la suspension de son mot d’ordre de grève, dans l’optique de donner une chance à l’aboutissement des négociations avec le gouvernement.

(AIP)

tg/cmas

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Éditorial (Asec Mimosas) Beau jeu et jouer bien !

CAN 2019 : Le CNSE demande aux supporters ivoiriens de se rendre au stade avec leurs bagages