Badminton :Championnat National, Davilla Loess stoppe Aïcha Ndia





Badminton


Tombeur d'Ousmane Ouédraogo ,le vice-champion en titre, Jérôme Agnimel Akpa décroche le premier sacre( simple Séniors Hommes ) de la nouvelle ère sans Alex Zolobé. Chez les dames ,Loess Èsme a dêtroné Ndia Aïcha ( 2-1).

La salle polyvalente du palais des sports de Treichville a été le théâtre du championnat national minime, Benjamin,cadet , junior et sénior samedi dernier.Folle bataille entre 115 badistes issus de 12 écuries,ce championnat a été celui des revanches.Tant dans la catégorie sénior,les rôles ont été inversés.
Akpa dompte son bourreau
Éliminé en demi-finale par Ousmane Ouédraogo la saison dernière, Jérôme Agnimel Akpa a pris sa revanche sur son ancien bourreau en triomphant 2 sets 1.Une victoire synonyme de son premier titre après le départ en France d'Alex Zolobé, l'ancien maître en simple." Je suis très heureux d'avoir remporté ce sacre.Car je me suis longtemps préparé pour.Et aujourd'hui j 'ai pu triompher de cet adversaire qui m'a toujours battu . C'est une sacrée revanche que je savoure" s'est réjoui le nouveau roi du simple en Côte d'Ivoire.Les deux adversaires en simple se sont adjugé l'or en double.

Le règne de Ndia Aïcha prend fin

 

Reine du simple en dames depuis 4 ans ,Ndia Aïcha a vu son hégémonie prendre fin ce samedi.Confiante et volontaire,Davilla Loess Esme sa coéquipière de Dabou Badminton club mais adversaire d'un soir lui barré la voie d'un 5e sacre consécutif.Vainqueure de l'épique empoignade ( 2 sets 1) ,la protégée de Guy Serge Kpatta s'est offert sa première médaille d'or." Après avoir essuyé plusieurs échecs devant Aïcha,je me suis dit que trop c' est trop .Il fallait donc l'arrêter cette année.Je me suis appuyée sur mon smash et mes merveilleux déplacements  pour la battre ce soir.C 'est un immense bonheur pour moi",clame la championne de 19 ans.La paire de cette finale s'est imposée en double .
En plus de ces deux champions, plus autres sont sortis dans les différentes catégories et épreuves.Le niveau de la compétition est  salué  par tous ." Le niveau est très appréciable.Il y a une nette amélioration. Certains athlètes ont atteint leur pic.Le constat général c'est qu'il y a la bonne graine.",nous confie Richard Kouakou,le sélectionneur national.Après le championnat national ,le cap sera mis samedi prochain sur la coupe nationale.

 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Sécurité routière : Une caravane de sensibilisation des motocyclistes prévue à Yamoussoukro

Elephants locaux- Aka, Gouamene et Monguehi pour le sprint final