Accusation de Soro pour recel : le procureur confirme la saisine de la Cour de cassation





Guillaume Soro,Procureur,Adou Richard,Accusation,Cour de cassation


Le procureur de la République, Adou Richard Christophe, a confirmé lundi avoir saisi la Cour de Cassation, aux fins de désignation d’un membre de cette Cour pour procéder à des actes d’instruction dans la procédure initiée à l’encontre de l’ex-président de l’Assemblé nationale, Soro Kigbafory Guillaume, pour des faits de “recel, de détournement de deniers publics et de blanchiment de capitaux”.
“Par arrêté en date du 17 janvier 2020, la cour de Cassation a fait droit à ladite demande en désignant l’un de ses membres, qui devra procéder à l’instruction de cette procédure en application des dispositions de l’article 695 du Code de Procédure pénale”, a signifié le procureur dans un communiqué livré à la presse lors d’une conférence au Tibunal d’Abidjan, au Plateau.
Richard Adou a en outre souligné que cette procédure ne concerne que Soro Guillaume en sa qualité de membre du gouvernement au moment des faits et uniquement pour les faits de “recel, de détournement de deniers publics et de blanchiment de capitaux”.
Le procureur précise qu’après l’instruction du dossier devant le magistrat désigné par la Cour de cassation, si celui-ci retient à l’encontre de l’ex président de l’Assemblée nationale des charges suffisantes, il ordonnera son renvoi devant un tribunal pour son jugement.

(AIP)

En lecture en ce moment

Classement Fifa : la Côte d'Ivoire fait du surplace

Côte d’Ivoire / "Paquinou" 2019 : Plusieurs décès dans des accidents