Affaire "bérets rouges" au Mali : l’ex-putschiste Amadou Sanogo et 15 de ses coaccusés en liberté provisoire





Amadou Sanogo,Mali,Affaire "bérets rouges",liberté provisoire


Amadou Sanodo, l’ex-putschiste malien, va recouvrer la liberté. La justice malienne ayant décidé ainsi, ce mardi. Il sera remis en liberté provisoire en compagnie de 15 de ses coaccusés dans l’affaire "bérets rouges".
Sanogo et ses quinze coaccusés ont été remis en liberté, en attendant leur procès", a annoncé Cheick Oumar Konaré, l’un de ses avocats. Qui précise qu'"aucun contrôle judiciaire n’a été instauré" et que "Sanogo est libre de ses mouvements". 
L’ex-chef du défunt Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’État (CNRDRE) était, avec 15 autres militaires, en attente de son procès depuis 7 ans. Il est accusé d’avoir ordonné l’assassinat de 21 bérets rouges proches du président déchu Amadou Toumani Touré, en 2012.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

La Côte d’Ivoire dénonce la détention de ses ressortissants en zone militarisée en Tunisie (Déclaration)

Eliminatoires Can 2019/ Côte d’Ivoire-Rwanda : Dans les coulisses du Felicia