Côte d’Ivoire: le PDCI annonce un recours et exige la reprise de l’élection municipale à Bassam





MUNICIPALE A BASSAM,RECOURS,REPRISE ELECTION


Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-mouvance présidentielle) a annoncé mardi qu’il déposerait un recours devant la Cour suprême pour faire invalider la victoire du candidat du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP, majorité présidentielle) à l’élection municipale à Bassam et pour obtenir la reprise du vote.

 

“Le PDCI vient de porter un recours devant la chambre administrative pour la reprise du scrutin dans les centre où le vote a été annulé’’, a affirmé le secrétaire exécutif du PDCI, Maurice Kacou Guikahué, lors d‘une conférence de presse au siège du parti à Cocody (commune à l’est d’Abidjan).

 

Des incidents se sont produits dimanche lors des élections municipales à Grand-Bassam, notamment dans des bureaux de vote traditionnellement favorables au candidat du PDCI, le maire sortant Georges Ezaley, vice-président du parti de l’ex-chef de l’Etat Henri Konan Bédié.

 

Ainsi, 14 bureaux de vote ont été saccagés avec destruction d’urnes et de bulletins par des individus non identifiés.

 

Finalement, la Commission électorale Indépendante (CEI) n’a pas tenu compte du vote dans ces 14 bureaux qui comptent 6.137 électeurs inscrits et a proclamé vainqueur, Jean-Louis Moulot, candidat du RHDP avec 51,91% des suffrages, contre 45,72% pour M. Ezaley.

 

“C’est inacceptable’’, a estimé le numéro deux du PDCI, pour qui, les résultats proclamés lundi par la CEI ne sont que “partiels’’.

 

Accusant le RHDP de “braquage éhonté’’´du vote à Bassam, M. Guikahué, au côté de qui était assis M. Ezaley, a assuré avoir des arguments de droit pour faire invalider la victoire du candidat du RHDP.

 

SKO

En lecture en ce moment

Levée de corps de Séri Gnoléba : Ce que Gbagbo avait confié au défunt révélé

Procès à la CPI: Les avocats de Blé Goudé demandent de juger "les réponses honnêtes" sur les charges contre leur client