Tournée "Campus Reminder Tour": le Professeur Lazare Poamé prône l'art musical comme l'un des meilleurs instruments de la réconciliation nationale 





Université  Alassane Ouattara,Tournée Campus Reminder


Le campus 1 de l'Université Alassane Ouattara a abrité, le 22 février 2020, le premier tour de la caravane Campus Reminder Tour des anciens de lOrchestre de l'Université d'Abidjan (OUA).
À cette occasion, le Dr Doua, Commissaire général de Campus Reminder Tour, a dit que cette rencontre était un partage d'expérience entre les anciens de l'Université et leurs cadets.  
'Par ses vertus apaisantes, pacificatrices et éducatives, l'art musical s'impose comme l'un des meilleurs instruments de la réconciliation nationale dont on n'a pas fini d'exploiter le noyau rationnel qui échappe à toute instrumentalisation misérabiliste", a expliqué le Président de l'UAO, le Professeur Lazare Poamé, devant plusieurs centaines de sympathisants de l'OUA. 

Bien avant, le Professeur Lazare Poamé a adressé les remerciements de tous les acteurs de l'UAO au Parrain de cette cérémonie, M. Jacques Konan Assahoré, Directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique, pour avoir choisi cette Institution comme lieu de lancement officiel de "Campus Reminder Tour".

Il a déclaré que le parrain est "un trésor d'expérience et de sapiens que les jeunes cadres en acte ou en puissance gagneraient à exploiter minutieusement pour accélérer la marche de la nation vers l'Émergence si chère au président de la République, SEM. Alassane  Ouattara l'Université porte honorablement le nom depuis 2012 .

L'oeuvre musicale des Anciens de l'Orchestre de l'Université d'Abidjan (OUA), intitulée Reminder « est marquée du triple sceau du divertissement, de l'histoire revivifiée et de l'engagement citoyen » a-t-il indiqué. 

Pour le  Président de l'UAO, la remise sur pied de cet orchestre qui a  révélé des noms comme Paul Dodo, Georges Gnonsaye, Tiburce Koffi, Diabo Steck, Emmanuel Bouaffo, Big  Sat, Ramsès de Kimon, avec des  sympathisants tels que Bilé Didier et Kajeem, a pour but de permettre à la jeunesse ivoirienne en général et la jeunesse estudiantine, en particulier, de découvrir et de vibrer sainement au rythme de ces chansons qui font partie de la mémoire collective des Ivoiriens.

Il a affirmé que les artistes ivoiriens ont si bien compris le rôle de l'art musical que le 2 novembre 2019, l'Université Alassane Ouattara abritait "UE-Magic Tour" et le 22 février 2020, le " Campus Reminder Tour ".

"Ce souci permanent de rassembler exemplairement, de réunir sans exclure, dans une atmosphère de gaieté consciente et religieuse, des âmes qui s'interrogent sur l'avenir de leur communauté ou sur un bien commun de l'humanité, appelle reconnaissance de la part de tout être doté de bon sens. Si la musique s'est invitée scientifiquement à travers l'enseignement de la musicologie à l'Université, cet espace polyphonique qui se garde d'être un agrégat rhapsodique de sons parce que l'harmonie est l'essentialité qui lui donne sens, vous venez de l'inscrire en bonne place dans l'enseignement de l'histoire", a-t-il ajouté. 
Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

La Côte d’Ivoire surprend vraiment le monde

Covid-19 : La majorité des véhicules de transport contrôlés en conformité respecte les mesures sanitaires