Employabilité des personnes en situation de handicap : la Fédération propose la création d’un observatoire





personnes en situation de handicap,Dogore,employabilité,Dogo Raphaël


L’employabilité des personnes en situation de handicap demeure une réelle préoccupation en Côte d’Ivoire malgré l’existence de nombreux instruments juridiques. Comme solution, Dogo Raphaël, président de la Fédération des associations nationales des personnes handicapées de Côte d’Ivoire  (FAHCI), a proposé, ce mardi, au cours d’une conférence de presse, à Abidjan, la création d’un Observatoire nationale des personnes handicapées.
" Comme approche de solution majeure, la FAHCI et les associations nationales de personnes en situation de handicap en Côte d’Ivoire, donnant suite à l’appel public lancé le 13 décembre 2019 dernier lors de la commémoration de la 27ème Journée internationale des personnes handicapées, par le ministre Joël N’Guessan, président du Conseil de gestion du FDFP, proposent la création d’un Observatoire national des Personnes handicapées, en abrégé, ONPH", a déclaré le conférencier, en présence de plusieurs leaders d’associations et du ministre Joël N’Guessan.
Ce projet, selon lui, "vise à faciliter le suivi et l'orientation des politiques publiques en faveur de la protection et de la promotion des personnes en situation de handicap, ainsi que d’accompagner les interventions menées au niveau national, avec l’autorité nécessaire". Il pense que l’Observatoire permettra de garantir, promouvoir et surtout contrôler le plein exercice de tous les droits de l’homme de toutes les personnes handicapées, tels que prévu par les textes législatifs et réglementaires applicables en Côte d’Ivoire les concernant.
La problématique de l’employabilité ne devrait pas exister, au dire de Dogo Raphaël, car " la Côte d’Ivoire trône dans le peloton de tête des pays africains en matière de lois et textes en faveur de la promotion et de la protection des personnes en situation de handicap". Il en veut pour preuve de nombreux textes votés, adoptés ou ratifiés. Il a cité, entre autres, les articles 32 et 33 de la Constitution ivoirienne de 2016, la Convention internationale relative aux droits de l'enfant, la Convention des Nations-unies relative aux droits des personnes handicapées, etc.
Le ministre Joël N’Guessan qui souhaite de tout son cœur voir adopter l’Observatoire nationale des personnes handicapées, s’est dit assuré de la disponibilité du président de la République à faire suite à la volonté des personnes handicapées. Il a même révélé qu’il a déjà déposé sur la table du chef de l’État un projet d’arrêté portant création de cet observatoire.

Modeste KONÉ 

En lecture en ce moment

Eglise de Protestante Evangélique CMA :Installation du Surintendant et prière pour la paix en Côte d’Ivoire

Tentative d’extraction de Lobognon, Soul To Soul et Babou Traoré : Voici ce qui s’est réellement passé à la MACA