Fédération ivoirienne de Jeu de Dames : Le ministère des sports conforte Basile Goué Bi





Jeu de dames,ministère des sports


Le ministère des Sports ne reconnaît qu'un seul Président de la fédération ivoirienne de jeu de Dames ( FIJD). Et c 'est bien Basile Goué Bi, élu à l'Assemblée générale du 18 janvier dernier en présence de la tutelle et de la Conférence des fédérations sportives. Sa posture vis-à-vis de la prétendue dissidence à la fédération ivoirienne de Jeu de Dames , le ministère des sports l'assume et la réitère sans cesse.

Les 2 et 3 mars dernier ,la tutelle a de nouveau débouté Jacques AKa Kpangni ,l'ex secrétaire général sous Basile Goué Bi et Bollou Tui ,le président élu par la dissidence. En effet ,le 24 février 2020,Jacques AKa Kpangni " Par courrier a transmis les documents justificatifs de l'élection de Monsieur Bollou Tui ,en tant que président de la fédération Ivoirienne de Jeu de Dames " au ministère des sports.La réponse de la tutelle est tombée le 3 mars dernier." En réponse ,je tiens à vous informer que l'Assemblée Générale Élective du 18 janvier 2020, à laquelle le Ministère des Sports a été associée ,a vu la réélection de Monsieur Goué Bi Basile",lit -on dans un courrier signé du Ministre des sports par délégation le Directeur de Cabinet et par intérim le Directeur Général des sports monsieur Bertin KOFFI.

Le même cuisant échec pour Bollou Tui ,le président élu par les dissidents 24 heures plus tôt ( 2 mars) .Lui qui le 6 février 2020 a introduit une correspondance pour une audience auprès du Ministre des sports, en tant que nouveau président de la fédération.La réponse du premier responsable du sport ivoirien fut pareille à la première. Tout en soulignant. " Puis qu'il ne peut y avoir deux présidents pour une même fédération ,je ne puis donner une suite favorable à votre requête ",mentionne le courrier signé par Bertin KOFFI. Après la conférence des fédérations sportives ,c'est au tour du Ministère des sports de redonner carte blanche à Basile Goué Bi pour derouler les activités de son second mandat.

 

GZ avec Sercom

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Le ‘’Bouddha’’ de Daoukro

Arrêt des cours dans des établissements secondaires publics