Coronavirus : les grandes décisions de Ouattara pour freiner la progression de la maladie





Coronavirus,Message d'Alassane Ouattara


Le président de la République, Alassane Ouattara, face à la propagation de la pandémie de la maladie à Coronavirus a pris de grandes mesures.
Dans son adresse à la nation, ce lundi, le chef de l’Etat a décidé, face à la progression de la maladie de renforcer les mesures déjà en vigueur.
Il a déclaré l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire, à travers plusieurs autres décisions, à savoir, la fermeture de tous les maquis et restaurants à compter de ce lundi 23 mars 2020 à minuit après celle des bars, boites de nuit, cinémas et des lieux de spectacle, l’instauration d’un couvre-feu de 21 h à 5 h du matin à compter du mardi 24 mars, la régulation des transports interurbains, intercommunaux, intra-communaux et l’interdiction des déplacements non autorisés entre Abidjan et l’intérieur du pays, le confinement progressif des populations par air géographique en fonction de l’évolution de la pandémie.
Le chef de l’état a également décidé de la création de couloir humanitaire pour venir en aide aux personnes ou aux communautés ayant besoin d’urgence d’assistance au renforcement des capacités des industries pharmaceutiques, des laboratoires et des structures de diagnostiques et de prise en charge, de la détection précoce et de la prise en charge rapide et l’isolement en toute confidentialité des malades.
En sus, Alassane Ouattara a décidé de la mise en place d’un centre d’appel dédié au COvid-19 et d’un système d’alerte et de suivi, utilisant les nouvelles technologies de la communication.
Il a également annoncé la mise en place d’un plan de riposte national d’un montant de 9, 990 milliards de FCFA visant à briser la chaine de transmission de la maladie, à garantir la meilleure prise en charge, à isoler et à suivre les personnes qui ont été en contact avec ces malades.
Ce plan, selon lui, permettra aussi de poursuivre les efforts pour maintenir les populations à l’abri de la contamination. 
Sur l’application desdites mesures, le président de la République demande aux forces de sécurité de faire appliquer strictement ces mesures en vue de protéger les populations ainsi qu’au Garde des Sceaux, ministre de la Justice en vue de donner des suites judiciaires au non-respect des mesures et à la diffusion de fausses informations.
Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Trois personnes tuées par la foudre à Songon

Didier Drogba présente son « projet sportif» à Danho Paulin