Lutte contre le coronavirus: Le système d’auto-évaluation à titre informatif d’infection par le Covid-19 vulgarisé





Covid 19,Startimes


L’épidémie de coronavirus est une réalité en Afrique. Et elle se propage à grande vitesse. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et les autorités des différents pays ont entrepris des mesures en vue de freiner la propagation du virus.

Le groupe StarTimes n’est pas resté en marge. La Responsabilité Sociétale de l’Entreprise lui a permis de mener plusieurs actions en vue d’accompagner les autorités dans cette lutte planétaire contre ce virus. Dans cet élan de solidarité, le groupe de médias, a pris toute une série de mesures pour faciliter l’accès à l’information de la population sur l’épidémie de coronavirus, (COVID-19). La dernière en date est le lancement du Système d’auto-évaluation à titre informatif du COVID-19 en Afrique.

Ce système propose une évaluation du risque d’infection par le COVID-19 sur la base des déclarations de ses utilisateurs. Il peut être considéré comme un pré-diagnostic destiné à alléger la pression pesante sur le système médical et à améliorer le niveau d’information de la population. Sur la base des résultats de cet auto-dépistage, les utilisateurs peuvent prendre des décisions rationnelles sur la conduite à tenir. Il pourra notamment leur être recommandé de se tourner vers le corps médical pour un véritable diagnostic si les risques d’infection sont élevés.

Ce système est disponible sur l’application mobile StarTimes ON en français, anglais, portugais, swahili, etc. Il consiste en une série de questions sur l’état de santé et les comportements du sujet qui donnera lieu à un pré-diagnostic du risque d’infection. Le processus ne prend que quelques minutes et donne un résultat immédiat.

Co-développé par des experts africains et internationaux et organisé par l’Université Tsinghua, l’Association médicale chinoise et le groupe StarTimes, ce système fournit une évaluation sur la base des données collectées auprès de 10 millions de personnes dans 19 pays et régions. Le système a été évalué et approuvé par un panel d’experts internationaux en préalable à son lancement officiel. 

"En tant que société opérant en Afrique, StarTimes entend mobiliser ses ressources au maximum pour contribuer à la lutte contre la pandémie sur le continent. Nous mettons à la disposition du peuple africain, les informations et méthodes sur sa plate-forme de médias", explique Amy Pang, directrice générale du département d’Opération des produits.

Solange ARALAMON

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Face à "l'exceptionnelle gravité" de la situation socio-politique, l'opposition passe à l'offensive

Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire : Bédié n’exclu pas une candidature avec Soro pour colistier