En plein couvre-feu : un chauffeur de taxi intercepté avec des tenues militaires





Abobo,couvre-feu,chauffeur de taxi,tenues militaires


Beau coup de filet pour le commissaire Tiegnon et ses hommes, qui étaient en compagnie de la CRS 4. Ils ont intercepté un chauffeur de taxi, mercredi, en plein couvre-feu, avec en sa possession, des tenues militaires.
Ce mercredi 15 avril 2020, il est environ 21 h 47. Le dispositif de la CRS 4 et les agents du commissariat du 34e arrondissement d’Abobo Baoulé intercepte un taxi communal, à Aboboté. Le chauffeur est vêtu d’une casquette militaire et d’un tee-shirt à la couleur d’une tenue militaire. La plaque d’immatriculation du véhicule est illisible. Pire, le véhicule ne dispose d’aucune pièce.
Le commissaire Blaise Tiegnon, lui-même sur le terrain, interroge le conducteur non seulement sur les raisons de sa présence dehors en plein couvre-feu et sur le fait que sa plaque d’immatriculation soit illisible, mais également sur la provenance des tenues militaires. Ce dernier se montre incapable de donner des explications valables et cohérentes.
Devant ces multiples faits louches, l’indélicat, un certain Bamba, mécanicien âgé de 37 ans, domicilié à Abobo Belleville, a été conduit au poste de police. Le véhicule a été mis en fourrière et l’enquête se poursuit pour en savoir plus sur les ambitions réelles du quidam.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Volley-ball / L'Asec Mimosas explose Tafiré, l'As Police dompte l'Injs

Audit et contrôle interne : une quarantaine d’agents de douane en formation