Pour sa présence à l'anniversaire d'Emma Lohoues, Eudoxie Yao demande pardon





Coronavirus,Eudoxie Yao,Emma Lohoues,Dj Arafat


 La star ivoirienne des réseaux sociaux, Eudoxie  Yao, a présenté ses excuses à toute la nation ivoirienne pour avoir pris part à la soirée nocturne organisée le vendredi 17 avril dernier à l'occasion du 34e anniversaire de l'actrice ivoirienne, Emma Lohoues.  

'' je demande pardon à son excellence le chef de l’Etat et à tout le gouvernement pardon aussi au DG de la police, au préfet, et au procureur, sans oublier mes frères ivoiriens . Pardon et que DIEU veille sur tout les habitants vivants en Côte d’Ivoire 🇨🇮   Je vous aimes piannn même ceux et celles qui m’ont insultés. 
Respectez tout les mesures d’hygiène face à cette pandémie ne faites pas comme nous et sachez qu’en toute chose l’erreur est humaine '' a-t-elle publié sur sa page Facebook dans la soirée de ce jeudi 23 mars. 


Au cours de cette fameuse soirée dont les vidéos ont abondamment été diffusées  sur le net, l'on a pu constater les violations flagrantes des mesures barrières imposées par le gouvernement ivoirien afin de faire face à l'épidémie de Coronavirus.  La soirée s'est déroulée pendant le couvre-feu. Et Emma Lohoues et ses invités, qui étaient tous sans masques, ont complètement ignoré la mesure de distanciation d'un mètre entre les individus.  

 

Convoquée à la préfecture de police puis déférée au parquet d'Abidjan,  Emma Lohoues a été condamnée à 6 mois de prison avec sursis en plus d'une amende de 2 millions de Fcfa, quand Molaré ,Eudoxie Yao et Le Gros Bedel ont écopé de 6 mois de prison avec sursis en plus d'une amende de 3 millions de Fcfa. 

Gaël Z. 

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Lycée moderne de Marcory: Yannick Bery offre une centaine de pots de peinture pour l’embellissement des bâtiments

Pour le non-respect de ses obligations, les éditeurs de presse montent au créneau et lancent un ultimatum à Edipresse