Justice: Malgré l'injonction de la cour africaine, Soro Guillaume sera jugé à Abidjan





Soro Guillaume. Cour africaine


Malgré la décision de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (Cadhp) de surseoir à l’exécution du mandat d’arrêt contre Soro Guillaume et des mandats de dépôt contre certains de ses proches, l'ancien président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, sera devant le Tribunal correctionnel d’Abidjan, le mardi 28 avril 2020, pour être jugé des faits qui lui sont reprochés(détournement et recel de fonds publics). Une affaire judiciaire qui, selon eux, n’est nullement influencée par l’arrêt de la Cadhp. Car, à les en croire, il ne concerne que les mandats.
L'information a été rendue publique suite à la conférence de presse animée le vendredi 24 avril par le collectif des avocats de l’État de Côte d’Ivoire, à la maison de la presse d'Abidjan-Plateau.
L’avocat de l’Etat, Me Abdoulaye Ben Méité  a expliqué que cette date a été programmée par le Tribunal bien avant la décision rendue par la Cour africaine le 22 avril dernier. Et que la décision rendue par la Cour ne peut pas influencer la poursuite de cette affaire, parce qu’elle ne concerne que les mandats.
Pour rappel, la Cour africaine a ordonné à Abidjan de surseoir à son mandat d’arrêt contre Guillaume Soro et de remettre en liberté une vingtaine de partisans de Soro, arrêtés depuis 4 mois.
Solange ARALAMON 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Reprise du transport aérien : le gouvernement met en place un nouveau système de déclaration pour tous les vols (communiqué)

Côte d’Ivoire/ Mlle Koné Assétou élue miss Sud-Comoé 2019