Justice : 20 ans de prison ferme pour Guillaume Soro 





Guillaume Soro,procès,verdict,20 ans de prison


Le verdict est tombé dans le procès Guillaume Soro. L’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne a écopé de 20 ans de prison ferme pour "recel de détournement de déniers publics". Il devra également payer une amende de 4,5 milliards FCFA et sera privé de ses droits civiques pendant une période de 7 ans.
Le procureur de la République, Richard Adou, avait requis 20 ans de prison pour le président du mouvement politique Génération et Peuples solidaires (GPS), 4,5 milliards FCFA et la confiscation des biens immobiliers de l’accusé au profit de l’État de Côte d’Ivoire. 
Guillaume Soro est accusé d'avoir acheté sa résidence de Marcory Résidentiel, en 2007, alors qu'il était Premier ministre, à plus d’1,5 milliards de francs CFA, avec des fonds du trésor public.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Tourisme : Un fonds sud-africain s’engage pour le financement des projets de "SublimeCôted’Ivoire"

Tabaski : l’ONG La Bonté distribue des kits alimentaires à des familles