Religion: La communauté musulmane célèbre ce mardi la nuit du destin dans la douleur





religion,nuit du destin,musulmans


C'est dans la douleur de la perte de son guide spirituel, le Cheick Boikary Fofana, décédé le dimanche dernier, que la communauté musulmane de Côte d'Ivoire célèbrera ce mardi 19 mai, la nuit du destin qui correspond à la sainte nuit pendant laquelle le coran est descendu du ciel.
La nuit du detsin ou Laylat al-Qadr est l'une des nuits considérées comme bénie chez les musulmans car elle est  l'équivalent de "1000 mois d’adoration" et selon la tradition prophétique, celui qui veille cette nuit en disant des prières avec foi et dans l’espoir d’obtenir la rétribution d’Allah, tous ses péchés passés lui seront pardonnés. 
Cette année, pour coller à l'actualité, en cette période dominée par la pandémie du coronavirus, la célébration officiellement de cette nuit se fera dans le strict respect des mesures barrières.
Pour ce faire,  le Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques a invité la communauté musulmane à suivre en direct sur les chaines Rti1 et la télévision islamique Al Bayane (Canal 208) cette célébration.
Bien que célébré officiellement le 27e jour du mois de ramadan, il faut indiquer que selon le "Prophète de l'Islam", cette nuit est à déterminer parmi une nuit impaire dans la dernière "décade" du mois.
Solange ARALAMON

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Inauguration route Adzopé-Yakassé Attobrou : "Quand Ado dit, Ado fait" (Ouattara)

Covid-19 : le point de la situation du jeudi 14 mai 2020