Fin du FCFA : le gouvernement français a entériné en Conseil des ministres 





Afrique,France,gouvernement,entériné,FCFA,UEMOA


Le projet de loi qui entérine la fin du FCFA a été entériné, ce mercredi, par le gouvernement français, en Conseil des ministres, a annoncé Sibeth Ndiaye, sa porte-parole.
"Cette fin symbolique devait s’inscrire dans un renouvellement de la relation entre la France et l’Afrique et écrire une nouvelle page de notre histoire", a déclaré Sibeth Ndiaye. 
Ce texte qui était très attendu par les pays qui ont en partage le FCFA, valide le passage de cette monnaie jugée coloniale en Eco. Ainsi, ce projet de loi qui maintient tout de même la parité du CFA avec l'Euro, consacre également la fin de la centralisation des réserves de change des États-membres de l'UEMOA au Trésor français.
" La Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ne devra plus déposer la moitié de ses réserves de change auprès de la Banque de France, obligation qui était perçue comme une dépendance humiliante vis-à-vis de la France par les détracteurs du franc CFA. A été également décidé le retrait de la France des instances de gouvernance dans lesquelles elle était présente", annonce le média français ouest-France.fr. Qui ajoute que " la parité fixe avec l’euro du franc CFA, le futur Eco, doit être maintenue (1 € = 655,96 francs CFA). Ce point est appelé à évoluer lorsque la monnaie commune ouest-africaine verra le jour".

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

L’église Évangélique des Assemblées de Dieu de Côte d’Ivoire annonce la reprise des cultes à l’intérieur du pays.

COVID-19 : la BCEAO annonce 5 mesures pour soutenir les institutions de micro finances