Tina Glamour attaque sa mère : Ezéchiel Houon (le fils de DJ Arafat) contre attaque





Arafat DJ,Tina Glamour


Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le vendredi 29 mai 2020, Tina Spencer, la mère de DJ Arafat, s’en est pris de façon virulente à Aurelia, l’épouse de Patrick Odjé (manager du groupe zouglou Révolution) et mère de ses petits-enfants Lachoina Houon et Ézéchiel Houon.

''Aurelia, toi, mon fils ne t’a jamais aimée. Tu es grosse... Tu t’es mariée avec quelqu’un du Zouglou non, mais luttez. Aurelia, sache que mon fils ne t’a jamais aimée (...) S’il te plait, n’infecte pas mes petits-enfants'', a lancé Tina Glamour dans cette vidéo.

La réponse à cette attaque ne s’est pas faite attendre. En effet, un message a été publié sur la page Facebook du jeune Ezéchiel Houon, en guise de réponse du petit-fils à la grand-mère.

''Être âgée ne veut pas dire être mature. Je comprends pourquoi papa s’éloignait de toi. Et aujourd’hui encore, tu viens de te faire éloigner de ma sœur et moi, car si tu manques de respect à notre mère, c’est aussi à nous que tu manques ainsi de respect. Donc, sache que nous ne sommes plus tes petits-enfants, car on ne t’a jamais connu. Merci de t’éloigner de nous. Notre mère a voulu nous rapprocher de toi, mais le courant ne passe pas. Pour ta gouverne, du vivant de papa, notre mère ne lui a jamais demandé un seul rond pour s’occuper de nous. Elle nous a élevés toute seule. Elle ne courait pas non plus derrière papa pour la pension alimentaire", a-t-il écrit.

Une réponse que plusieurs internautes attribuent à sa mère car, pour eux, Ezéchiel est encore trop jeune pour écrire un texte d’une telle clarté. Chose bizarre, la publication a été supprimée quelques heures plus tard.

Bien avant, L'époux d’Aurelia, Patrick Odjé le sélectionneur, en soutien à sa compagne, a également répondu aux attaques de la mère de DJ Arafat.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Elections présidentielles de 2020: L'appel d'Adjoumani à la classe politique ivoirienne

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro chez le président du Front populaire ivoirien