Manifestations aux États-Unis: Donald Trump opte pour la manière forte





Etats-Unis,Donald Trump,violences


Pour sa première prise de parole publique, en direct depuis la Maison Blanche, Donald Trump a fait plusieurs annonces martiales : déploiement de milliers de militaires à Washington, demande aux gouverneurs de « dominer les rues » de leurs États... Alors que l'autopsie officielle de la mort de George Floyd, il y a une semaine, confirme l'homicide et que les manifestations s'étendent à travers le pays, le président américain fait un pas de plus vers l'escalade.

Le président américain Donald Trump a promis lundi de mettre fin « maintenant » aux manifestations violentes qui secouent les principales villes des États-Unis depuis la mort, la semaine dernière, d'un homme afro-américain de 46 ans, George Floyd. L'autopsie officielle a confirmé, lundi 1er juin, un décès  par asphyxie et arrêt cardiaque lors de son interpellation par la police de Minneapolis, un genou du policier sur son cou lui ayant fatalement couper la respiration.

Lors de cette allocution prononcée en direct à 22h30 GMT depuis les jardins de la Maison Blanche, Donald Trump a qualifié les débordements de dimanche 31 mai à Washington de « honte » et les considère comme du « terrorisme intérieur ».
Lire la suite sur rfi.fr

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Pluies diluviennes: Plusieurs habitations inondées à Aboisso

Ça chauffe à l’Africa Sports : Vagba Alexis écarte les supporters, Antoine Bahi s'oppose