Accord-cadre PDCI – FPI (tendance Assoa Adou) : le camp Affi réagit 





FPI-Assoa Adou,FPI-Affi N'Guessan,FPI,Accord-cadre PDCI-FPI


Le Front populaire ivoirien (FPI)-tendance Affi N'Guessan- reconnu par les autorités ivoiriennes, a fait un communiqué pour informer qu'il n'est nullement signataire d'un quelconque accord-cadre encore moins signataire d’une plateforme dénommée CNPC. Dans sa déclaration signée du secrétaire général Issiaka Sangaré, ce parti "rappelle qu'il reste fermement attaché au principe de l'unité du parti tel qu'il s'y est engagé lors de l'audience accordée par le  président Laurent Gbagbo au président du FPI, Pascal Affi N'guessan, à Bruxelles les 3 et 4 janvier 2020". Ci-dessous l’intégralité de la déclaration du FPI.

Déclaration 003-2020/FPI/PP/SG relatif à un accord-cadre entre le PDCI/’’FPI’’

Les faits 

Le Front populaire ivoirien (FPI) a appris par voie de presse la signature le mercredi 03 juin d'un accord-cadre entre le PDCI et le « FPI » celui-ci fait suite à une autre déclaration antérieure.
En effet, dans la perspective de l'unité du parti, le FPI n'a pas jugé opportun de réagir, attribuant ces faits, au pire, à une maladresse, que l'échange de bons procédés qui doit prévaloir depuis les négociations pour l'unité du parti permettrait de solder au mieux entre camarades.
Cependant, devant la  récurrence des actes et autres appels censés engager le parti, sans que sa Direction n'ait été ni consultée ni informée, et devant la confusion qui en résulte forcément.

Notre position :

Le FPI informe l'opinion publique nationale et internationale qu'il n'est nullement signataire d'une plateforme dénommée CNPC.
Le FPI rappelle qu'il reste fermement attaché au principe de l'unité du parti tel qu'il s'y est engagé  lors de l'audience accordée par le  Président Laurent Gbagbo au Président du FPI, Pascal AFFI N'guessan, à Bruxelles les 3 et 4 janvier 2020.
Aussi, la convocation du congrès unitaire demeure sa priorité conformément au vœu clairement exprimé par le Président Laurent Gbagbo.

Nos recommandations :

Le FPI invite instamment l’ensemble des camarades à favoriser les actions de cohésion dans la dynamique de l'unité du parti.
En effet, n'est-il pas paradoxal de privilégier les actions unilatérales avec le PDCI, alors même que l'unité du parti espérée par la majorité des militants et l'ensemble de nos concitoyens conforterait la base du parti pour engager des alliances tactiques, plus offensives de l'opposition?
À l'évidence, s'est uni qu'on est plus fort.
Le FPI réitère son appel à l'enrôlement sur le listing électoral de l'ensemble de nos concitoyens. 
Le FPI invite les militants à rester à l'écoute des mots d'ordre du parti.

Secrétaire général et porte-parole 
Issiaka SANGARE

En lecture en ce moment

Point de la situation de la COVID-19 au 24 septembre 2020

Covid-19 : la Côte d'Ivoire franchit la barre des 1000 cas