Patronat Ivoirien : Stéphane Aka-Anghui désigné nouveau Directeur exécutif





CGCI,patronat ivoirien,Stéphane Aka-Anghui,nouveau président exécutif


Depuis le mercredi 2 janvier 2019, la Direction exécutive de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) a changé de tête. Vaflahi Méité qui occupait ce poste depuis le 04 mai 2016 a passé le témoin à  Stéphane Aka-Anghui.

Il a été présenté officiellement au cours de la traditionnelle cérémonie d’échanges de vœux avec le personnel par le président de l’institution, Jean-Marie Ackah.   

Economiste de formation, Aka-Anghui a à son actif 25 années d’expérience professionnelle dans le privé et dans l’administration. C’est donc un homme rompu aux questions de l’organisation patronale.

A en croire Jean-Marie Ackah, c’est donc quelqu’un de connu du monde du secteur privé et dont les relations de travail ont été appréciées par les membres de la confédération qui a été coopté pour assurer cette responsabilité de Directeur exécutif de la CGECI.

Pour le président du Patronat Ivoirien, tout système, toute organisation doit vivre et s’adapter aux différentes évolutions. Il désire pour ce faire, une CGECI encore plus performante.

 "Son expérience professionnelle et managériale des hommes et des équipes permettra de franchir un palier supplémentaire dans l’Organisation, le professionnalisme de l’institution", a-t-il ajouté.

 Stéphane Aka-Anghui qui a été responsable financier dans une structure mise en place en 2003 à l’époque par le ministère de l’Intégration africaine a avoué malgré la joie qui l’anime après cette nomination, ne pas connaitre parfaitement l’institution. C’est pourquoi il dit compter sur la collaboration de tous et l’esprit d’équipe pour la bonne exécution des tâches.

"L’année 2019 commence bien pour moi. J’ai eu la chance d’être choisi parmi plusieurs. J’espère ne pas trahir la confiance qui m’a été faite", a-t-il conclu.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Banque mondiale / Après sa démission de la présidence du groupe : Jim Yong Kim part effectivement le 1er février

Côte d’Ivoire/ Après sa démission de son poste de président de l’Assemblée Nationale : Guillaume Soro face à la presse vendredi