Inscription sur la liste électorale Jean-Louis Moulot sensibilise les différents corps de métier de Grand-Bassam





Grand-Bassam,Jean-Louis Moulot,RHDP


Démarré le 10 juin dernier, les opérations de révision de la liste électorale se poursuivent jusqu’au 24 juin prochain. Elles concernent principalement les nouveaux majeurs, ainsi que les personnes n’ayant jamais été inscrites, et celles désireuses de changer de lieux de vote. En vue de sensibiliser les Bassamois concernés à se faire inscrire sur la liste électorale, Jean-Louis Moulot, maire de la ville de Grand-Bassam, par ailleurs coordonnateur régional associé du RHDP a entrepris un ensemble d’activités. Ainsi donc, il a consacré le week-end de la fête des pères à ses concitoyens.

Déjà le samedi, il a engagé des jeunes, à motos, sur des rollers, en voiture pour prendre d'assaut la ville pour inciter leurs camarades à aller se faire inscrire sur la liste électorale. Le message pour ceux-ci était clair : "si tu ne t’enrôles pas tu ne peux pas choisir tes dirigeants". Le lendemain dimanche, Jean-Louis Moulot est lui-même descendu sur le terrain. Il a rencontré successivement les artisans, les garagistes, les commerçants et les transporteurs. Ces différentes rencontres se sont déroulées dans le fief de ces structures, notamment au village artisanal, à la gare routière et au bureau des commerçants. L’objectif était le même :  obtenir l’implication des associations et mouvements socioéconomiques dans la sensibilisation des nouveaux majeurs en vue de leur enrôlement massif sur la liste électorale.

Accompagné de ses adjoints Traoré Siaka, Koné Moussa Seydou et des Conseillers Municipaux dont Amadou Bayaki et Aboubacar Chérif Haidara, Jean-Louis Moulot a passé le même message à chacune de ces rencontres : " se mobiliser pour faire inscrire le plus grand nombre d’électeurs sur la liste". Pour ce faire, le premier Magistrat de la ville historique a distribué des T-shirts et des flyers indiquant les centres d’enrôlement dans les quartiers et les villages avec des numéros à joindre en cas de besoin d’informations.

Les porte-paroles des différents groupes rencontrés se sont engagés auprès du Maire et de sa délégation pour relever le défi de la mobilisation de leurs enfants ainsi que leurs proches qui souhaiteraient changer de lieu de vote. Notons que M. Diaby Ibrahim, président du haut conseil des transports routier a honoré de sa présence l’étape de la rencontre avec ses pairs de Grand-Bassam.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Plateau : Le nouveau maire Jacques Ehouo n’a pas été investi ce jeudi

Didier Drogba « Je veux améliorer les conditions des footballeurs ivoiriens »