Attaque terroriste de Kafolo : le GPS de Guillaume Soro répond aux accusations portées contre l'un de ses membres 





GPS,Générations et Peuples solidaires,Guillaume Soro,Kafolo,attaque terroriste


Le mouvement politique Générations et Peuples solidaires (GPS) dirigé par Guillaume Soro rejette les accusations tendant à faire croire que l'un de ses membres est impliqué dans l'attaque terroriste de Kafolo. Dans un communiqué, le service communication informe que ce mouvement a décidé de donner une suite judiciaire à cette affaire en Côte d’Ivoire et aux États-Unis où réside Sidibé Saibou, son membre accusé.
Pour rappel, c'est dans la nuit du 10 au 11 juin qu’une position avancée des Forces armées de Côte d’Ivoire a été attaquée à Kafolo, faisant plusieurs morts.

Communiqué de Presse

Générations et Peuples Solidaires (GPS) constate, avec indignation, que sur les réseaux sociaux, des individus clairement identifiés portent des accusations d’une extrême gravité contre l’un de ses militants. En effet, des activistes dont certains appartiennent aux structures formelles du parti au pouvoir accusent Monsieur Sidibé SAIBOU, membre officiel de la délégation GPS-USA d’être impliqué dans l’attaque terroriste dirigée contre la position avancée de Kafolo dans la nuit du 10 au 11 juin 2020, et qui a causé la mort de plusieurs militaires et gendarmes ivoiriens.
Ces accusations calomnieuses préjudicient gravement à l’honneur, à la réputation et à la dignité de Monsieur Sidibé SAIBOU. Elles mettent également en danger sa vie et celle de sa famille.
Sur instruction de son Président, Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Générations et Peuples Solidaires annonce sa décision d’engager une procédure judiciaire en Côte d’Ivoire et aux Etats-Unis d’Amérique où réside Monsieur Sidibé SAIBOU, aux fins d’obtenir réparation. Un collège d’avocats a été constitué à cette fin.
Générations et Peuples Solidaires réaffirme son attachement aux valeurs de la République et de la Démocratie, ainsi que son engagement irréversible dans le processus de conquête démocratique du pouvoir d’Etat. Il réaffirme que Monsieur Guillaume Kigbafori SORO demeure candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020 en Côte d’Ivoire et réitère son appel à la mobilisation de toutes ses bases dans l’atteinte de cet objectif.

Fait à Abidjan, le 29 juin 2020

Le Service de Communication

En lecture en ce moment

La ministre Kaba Nialé décline ses chantiers majeurs de 2020

En grève de la faim : "le député Alain Lobognon est en train de mourir dans sa cellule (Touré Moussa)