Pour prévenir les inondations : les infrastructures situées sur les voies d'eau seront détruites





inondations,infrastructures,gouvernement,Conseil des ministres


Le Porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, au terme d’un Conseil des ministres extraordinaire tenu ce mardi, a informé que les infrastructures situées sur les voies d’eau seront détruites.
"Le chef de l’Etat a instruit tous les ministres concernés à l’effet de procéder à la destruction de toutes les infrastructures qui persistent sur les voies d’eau", a fait savoir le ministre de la Communication et des Médias. Ajoutant que "force est de constater que, usant de leur qualité, certaines personnes font de la résistance ou essaient de profiter des différentes faiblesses des procédures judiciaires pour pouvoir faire durer leur incivisme". Pour le porte-parole du gouvernement, il faut "définitivement arrêter ces actes d’incivilité et adjoindre les personnes qui ont des infrastructures sur les voies d’eau à les faire détruire ou elles seront détruites par la force publique".
Le ministre a aussi fait savoir qu’un minimum de procédure sera respecté. "Mais pour les cas les plus urgents, nous procéderons à une destruction immédiate", a-t-il prévenu.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Violation du couvre-feu : pourquoi les forces de l'ordre ne doivent pas frapper les contrevenants

Les cours suspendus au Lycée moderne 1 d'Adzopé