Après le décès de Gon Coulibaly, le RHDP se cherche un candidat pour la présidentielle





Alassane Ouattara


Le décès d’Amadou Gon Coulibaly, survenu le 8 juillet, laisse le RHDP sans candidat à la présidentielle ivoirienne. Qui pourra reprendre le flambeau ?

Une fois le choc encaissé, Alassane Ouattara va devoir très vite rebondir et réfléchir à la suite. Avec le décès d’Amadou Gon Coulibaly, ce collaborateur de trente ans qu’il considérait comme son propre fils, le chef de l’État, très affecté par sa disparition, se retrouve sans dauphin pour la présidentielle d’octobre prochain.

Lui qui n’a jamais voulu entendre parler d’un « plan B » durant les deux mois que son Premier ministre a passés à Paris est désormais contraint de trouver un autre candidat. Sur qui se portera son choix ? Il est trop tôt pour le dire. Alassane Ouattara lui-même pèse encore le pour et le contre.

Mais voici les principales options qui s’offrent à lui, dans l’hypothèse où le scrutin se tiendra bien le 31 octobre 2020, un report de quelques semaines pour cause de Covid-19 n’étant pas à exclure définitivement, d’autant que cela pourrait arranger une large partie de la classe politique.

 

la suite sur jeune afrique

Partarger cet article

En lecture en ce moment

9e rapport sur la situation économique : "le cacao n’a guère contribué à l’enrichissement de la Côte d’Ivoire"

Angleterre : Wilfried Zaha victime de menaces et d'injures racistes