Le patronat de la presse ivoirienne pleure la mort d'Amadou Gon Coulibaly





Amadou Gon Coulibaly,Gepci,Patronat de la presse


Déclaration du Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (Gepci) relative au décès d’Amadou Gon Coulibaly

 

O

C’est avec Consternation et une vive émotion que nous avons appris le rappel à Dieu du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly le mercredi 8 juillet 2020.

En ces instants de douleur, et de difficile épreuve pour la nation toute entière, le patronat de la presse ivoirienne présente ses condoléances les plus émues à la nation, au président de la République, aux membres du Gouvernement, à sa famille politique et à sa famille biologique.

Le Gepci s’incline devant la mémoire et l’engagement d’un grand commis de l’Etat qui a travaillé sans relâche, pour le bonheur des populations.

Les Editeurs de presse de Côte d’Ivoire retiennent du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, un grand homme qui a été attentif aux préoccupations des acteurs des médias en Côte d’Ivoire. Il s’est investi sans réserve à apporter des solutions à l’ensemble de l’écosystème du secteur des médias à travers d’importantes réformes structurelles.

Le Gepci associe à ces condoléances, son épouse et la grande famille Gon Coulibaly et souhaite beaucoup de courage au Président de la République afin de surmonter cette difficile épreuve.  

 

Fait à Abidjan le 15 juillet 2020

En lecture en ce moment

Religion : la fête de la tabaski se tiendra le vendredi (communiqué)

Sports pour les malvoyants et aveugles : Un tournoi inter-écoles voit le jour