Présidentielle du 31 octobre: Des partis politiques signent une charte de bonne conduite





Elections présidentielles,partis politiques,Cojep


 

A quelques semaines de l’élection présidentielle  d'octobre 2020 en Côte d’Ivoire, le  Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep), à travers sa coordination du Grand-Est (Strasbourg, France) a jeté les bases pour des élections apaisées, en réunissant autour d’une même table, ce samedi 1er aout 2020, les partis politiques ivoiriens pour la signature d’une charte de bonne conduite. 

La salle Martin Bucer de la paroisse de Hautepierre, (Strasbourg) a été le cadre choisi par la coordination du Cojep Grand-Est, pour réunir les différents partis politiques ivoiriens, afin de parler de paix, de cohésion et de fraternité, à l’orée des prochaines échéances électorales. 

Mme Dan Joséphine Hélène du Fpi, M. Kassi Brou du Pdci, M. Aka Barthelemy Christian du Lider, ainsi que des membres de la société civile dont M. Arnaud Boué de l’association des ivoiriens du Bas-Rhin, Mme Abenin Rachel, responsable d’Ong, et Mme Ekra pour le compte de l’association des femmes ivoirienne de Strasbourg ont tous répondu à l’invitation de Mme Molou Digbeu Josiane du Cojep ; à l’exception du Rhdp dont le représentant M. Hassan Bakayoko n’a pu effectuer le déplacement. 

En effet, selon la coordinatrice du Cojep Grand-Est, initiatrice de cette rencontre, "la jeune histoire de notre pays nous apprend que l’élection présidentielle est généralement facteur de crises très graves. Les ivoiriens ont encore en mémoire les douloureux événements de la crise post-électorale de 2010. La psychose et la peur sont encore présentes dans les esprits. Nous avons donc tous un défi commun à relever : Briser la spirale de la violence et des crises post-électorales. Sachant que le désir de paix, de justice et de cohésion bout en chacun de nous, il est impérieux de préserver et de conserver l’intégrité de notre mère patrie la Côte d’Ivoire. Il est temps de panser nos plaies et de penser à l’intérêt de celle-ci et aux générations futures".

 Afin de garantir un climat de paix et de cohésion pendant la période électorale, Mme Josiane Digbeu a invité les partis politiques à signer une charte de bonne conduite. 

Cette initiative a été appréciée et saluée par tous les représentants des partis politiques présents. Ces derniers ont apposé leur signature au bas de la charte, après qu’ils appellent leurs militants respectifs et les Ivoiriens dans leur ensemble à agir pour la tenue d’une élection apaisée. Ainsi, ils s’engagent à respecter chaque candidat (e) à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, à éviter tout propos ou comportement pouvant entrainer des violences avant, pendant et après l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, à promouvoir un esprit de convivialité et de vivre ensemble, à respecter les résultats des urnes conformément à la volonté du peuple  et à féliciter le gagnant de l’élection présidentielle au soir du 31 octobre 2020 ou à la suite du deuxième tour. 
C’est dans une belle ambiance conviviale et autour d’une collation que cette cérémonie a pris fin. 

En lecture en ce moment

Candidature de Ouattara pour un 3ème mandat: Tiken Jah formel:"Nous allons empêcher cela"

La lettre de Gnamien Yao à Ahoussou Jeannot : "nous nous inquiétons du mauvais sort qu’on a pu vous jeter"