Crise au Mali : Reprise des manifestations pour exiger la démission du président IBK





crise au mali,nouvelles manifestations


Après avoir observé une courte trêve en vue de  célébrer la tabaski, des milliers de maliens sont  de nouveau descendus dans les rues de Bamako et de  certaines villes de l’intérieure du pays ce mardi 11 Aout  pour de nouvelles manifestations contre le pouvoir en place.

L’objectif demeure le même " la démission du président Ibrahim Boubacar Keita et de son régime", selon Issa Kaou Djim, le coordinateur de la plate-forme (CMAS) de soutien à l'imam Mahmoud Dicko, chef de file du mouvement de contestation.

Rassemblés sous la pluie, les manifestants brandissaient des pancartes qui visaient le chef de l’Etat au pouvoir depuis 2013, mais aussi son Premier Ministre Boubou Cissé.

Les efforts de paix entamés par la CEDEAO n’ont pas trouvé un écho favorable face à ces manifestants qui exigent coute que coute, la démission du président qu’ils accusent d’avoir mis en place un système "oligarchique et ploutocratique".

Rappelons que dix jours avant l’annonce de la trêve, une manifestation à l'appel de l'opposition avait dégénéré en un weekend de troubles meurtriers, les plus graves à Bamako depuis le coup d'Etat de 2012.

Marie-Claude N’da ( stagiaire )

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Modification de la Constitution : le Parlement ivoirien donne son accord

Bourse : Les activités de la bourse des matières premières agricoles de côte d’Ivoire démarrent "très bientôt"