Mamadou Koulibaly à la CEDEAO : "Le blocus du Mali est une mesure précipitée et inopportune"





jeudi,c'est koulibaly,blocus du Mali,Mamadou Koulibaly


Le président fondateur de Liberté et démocratie pour la République (Lider), Mamadou Koulibaly, dans sa tribune hebdomadaire dénommée "jeudi, c’est koulibaly" a estimé que la mesure prise par la CEDEAO et qui vise à faire un blocus sur le Mali tant sur le plan matériel que financier est « précipitée, mal étudiée et inopportune ».

Après le coup d’état survenu mardi au Mali, la CEDEAO a demandé aux pays membres, la fermeture de leurs frontières et la suspension des relations économique et financières, les flux financiers avec le Mali.

" Vous faite un blocus avec le commerce, les finances, l’économie. Vous ne touchez pas les djihadistes, ou les putschistes. Vous touchez les populations quel que soit leur niveau", a déclaré Mamadou Koulibaly.

Pour lui, ce sont les populations qui vont encaisser le choc. " C’est une mesure précipitée, mal étudiée, inopportune et qui n’a pas fait l’objet de sommet des chefs d’Etats. Vous faite mal aux populations maliennes qui se sont élevé contre la mauvaise gouvernance, qui ont fait une sorte de révolution", s’est élevé l’ancien ministre des Finances.

Qualifiant cette décision de "très mauvaise", Mamadou Koulibaly dit espérer que les chefs d’Etat qui se réunissent ce jour sur la situation du Mali prendront une bonne décision.

"On croit sanctionner la junte au pouvoir au Mali. Mais non. Ce sont les populations qu’on sanctionne", a-t-il fait savoir, précisant que l’essentiel des équipements notamment, les marchandises, les semences, les produits alimentaires, les médicaments viennent pour l’essentiel des ports de Dakar ou d’Abidjan.

En agissant ainsi, a-t-il terminé, on fait la promotion des mouvements terroristes qui trouvent une prime puisque si elles contrôlent les zones du nord du Mali, ce sont elles qui vont gérer les exportations et l’argent.

 

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Deuil : L’écrivain ivoirien Bernard Dadié est mort

Le Président Ouattara salue l’excellence de la coopération entre son pays et le Japon