Présidentielle 2020 : A la découverte des candidats anonymes





Présidentielle d'octobre 2020,Côte d'Ivoire


En plus des candidats traditionnels en lice pour l’élection présidentielle d’octobre 2020, il faudra aussi compter sur les candidats anonymes.

Il s’agit de   Koffi Kouamé Armand (p.d.s.p.c.i),  Athacou Konan jean Remy (indépendant), Théophile Soko Waza (la voix des sans voix), Meite Mamioudou (p.p.r- africa ), Tokpa Mimpleu Felix (indépendant),  Gueu Célestin indépendant), Bessi M’bouke Benjamin (indépendant ), Me N’guessan (indépendant ),  reverend pasteur  Soko Kohi (indépendant),  Yéré Lobognon Pierre (indépendant ), Djatchi Dido Edouard ( indépendant),  Gohourou Ziauo ( parti ecologique de claude-François ci) (peci), Gbowli Djewle Marcel Paul-Aaron (mouvement démocratique et social), Toure Siaka (indépendant),  Roger Banhi (indépendant), Niadiga Madeline epse Bley (rassemblement pour la democratie et la paix rdp) Seri Gauze Bertin (plateforme la3 voix ),  Djibre Serge Franck Aime ( independant) ; Bladi Dessihe Marie- Carine epse Davison (nicin ), Kouadio Kouabena Wilfried Delafosse ( r.e.e.l) ; Fieni Koffi Kevin (indépendant) ;  Guede Josee Abel (parti ivoirienbdes droits authentiques pida) , Dje bi Dje Olivier Vamy (indépendant) ; Konan Kouadio Simeon (initiative pour la paix en ci,ippci) ; Vincent Toh Bi  (indépendant)

Notons que, la plupart des aspirants au fauteuil présidentiel, se sont rendus au siège de l’institution avec des dossiers incomplets,  dont certains ne contiennent ni les parrainages ni la caution fixée à 50 millions de francs CFA.

Si bien que leurs motivations suscitent une pléthore d’interrogations:  s’agit il de candidatures fantômes ? Sont-ils à la recherche d’attention médiatique ? Ont-ils une volonté de représenter une alternative ? Sont-ils des manœuvres déguisées en faveur d’un candidat ? …

lire la suite sur l'expression

En lecture en ce moment

La variété des informations de proximité, un enjeu du journalisme en région (consultant-formateur)

Fc San Pedro : Amani Yao viré, moins d'un mois après sa nomination