Visite d'État dans la Marahoué : le chef de l'État commence l'étape de Sinfra par des dons d'infrastructures





Visite d'État,Marahoué,Sinfra,chef de l'État,Alassane Ouattara


Comme les populations en ont maintenant l'habitude, les visites effectuées par le chef de l’État, Alassane Ouattara, dans les régions et départements du pays, sont précédées par des investissements. Pendant son séjour, il procède à des lancements de travaux ou à des inaugurations d'infrastructures. Sinfra n'a pas fait l'exception.
En effet, à son arrivée dans le département, le président de la République, après avoir reçu les honneurs militaires et fait les civilités aux autorités locales, est allé directement lancer les travaux de bitumage de la route Bouaflé-Sinfra. 
C'est une route longue de 50 km qui relie le département de Sinfra au chef-lieu de région, Bouaflé. Elle est impraticable quelque soit la saison. Rendant du coup l'acheminement des produits agricoles très difficile. 
Quant au voyageur qui quitte Sinfra et qui veut rallier Bouaflé, il a le choix entre se rendre à Yamoussoukro (environ 80 kms) ou à Daloa (environ 85 kms) avant de prendre la direction du chef-lieu de région. Sans compter avec les coupeurs de route qui y sont très fréquents.
Le président de la République a également mis en service le réseau de renforcement de la capacité de production en eau potable de Sinfra, à Prognani extension. 
Mais, malgré cela, les populations attendent d'autres promesses notamment au niveau de la santé, de l’éducation, de l'électricité, etc. Elles auront l’occasion de les lui transmettre lors du meeting au terrain Douafla de Sinfra.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Nicolas Pépé signe à Arsenal et devient le joueur africain le plus cher

Lutte contre la propagation du Coronavirus : le couvre-feu prorogé pour 15 jours