Le général Apalo Touré dément la présence des ‘’microbes’’ dans les rangs de la gendarmerie nationale





général Apalo Touré,microbe


Le Commandant supérieur de la gendarmerie nationale, le général de division, Alexandre Apalo Touré a démenti jeudi 29 octobre 2020, la  rumeur selon laquelle dans les rangs de la gendarmerie, il y aurait des enfants en conflits avec la loi communément appelés ‘’microbes’’ et rassure la population que la gendarmerie est ‘’une force républicaine’’.

« Il n’y a pas de microbes dans les effectifs de la gendarmerie. Et il n’est pas question pour nous de violenter les populations (…) Nous sommes une force républicaine et nous ne pouvons accepter des microbes en notre sein », a affirmé le général de division Apalo Touré, au cours d’une rencontre avec le chef du département des affaires politiques, paix et sécurité de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le général Francis Béhanzin, à la tête d’une délégation.

Cette fausse information aurait circulé à Dabou et à Bonoua récemment au cours des manifestations des jeunes de l’opposition dans le cadre de la désobéissance civile.

La gendarmerie nationale a, par ailleurs, engagé 14.000 soldats dans le cadre de l’opération de sécurisation des élections dénommé ‘’barrissement de l’éléphant’’ dont l’objectif est de ‘’dissuader tout agresseur, tous ceux qui voudront déranger le bon déroulement du scrutin’’.

Le Commandant supérieur de la gendarmerie nationale, le général de division Alexandre Apalo Touré a promis poursuivre les visites de terrain pour rassurer la population du professionnalisme de la gendarmerie ‘’un corps d’élite’’ et galvaniser ces hommes présents sur le terrain pour maintenir l’ordre et la quiétude.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Après l'annonce du retrait de Ouattara pour la présidentielle de 2020, la position surprenante de Soro

Bouaké : Une marche des enseignants tourne court, des blessés et d’importants dégâts matériels enregistrés