Les chantiers du 4ème pont, l’échangeur de l’Indénié et le pont de Cocody seront livrés à bonne date (Ministre)





Yopougon


Le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Amédé Kouakou a rassuré, jeudi 12 novembre 2020, que les chantiers du 4ème pont, l’échangeur de l’Indénié et le pont de Cocody seront livrés à la bonne date.

Amédé Kouakou a livré ce message à la suite d’une visite de terrain pour s’assurer de l’état d’avancement des travaux des trois chantiers.

Les retards dans l’exécution des travaux sont dus à la pandémie de COVID-19, à la libération des emprises, à l’environnement sociopolitique en Côte d’Ivoire avec la présidentielle du 31 octobre 2020 et à la qualité du sol.

« Lorsqu’on a un chantier, il y a une date de début et une date de fin. Sur la plupart des chantiers, on observe quelques retards. Nous avons demandé qu’on multiplie les équipes de sorte que les retards puissent être diminués. La bonne date, c’est la date contractuelle », a expliqué le ministre.

Lancés le 30 juillet 2018, les travaux du quatrième pont d’Abidjan devant relier les communes de Yopougon, d’Attécoubé, d’Adjamé et du Plateau, d’un coût de 142 milliards FCFA, connaissent un retard de 14 mois pour un taux d’exécution de 25%.

Le ministre Amédé Kouakou a promis que dans les jours à venir, les occupants des sites impactés par les travaux seront dédommagés en vue de la libération des emprises pour l’avancement du projet.

Au niveau de l’échangeur de l’Indénié, d’un coût de 23,9 milliards FCFA, le taux de réalisation des travaux tourne autour de 29%. Le retard dans l’exécution des travaux étant de cinq mois pour ce projet lancé en septembre 2019 pour une durée de 21 mois.

Le  pont de Cocody, d’un coût de 77,5 milliards FCFA, connaît un retard de 14 mois dans l’exécution des travaux. Avec un taux 19% de réalisation, les travaux de cette infrastructure ont été lancés en mars 2019 pour une durée de 24 mois.

« Globalement, on peut dire que les chantiers avancent bien », a relevé Amédé Kouakou, appelant les entreprises en charge des travaux à multiplier les équipes pour que les retards puissent être rattrapés.

Le 4ème pont est exécuté par l’entreprise chinoise ‘’China State Construction Engineering Corporation’’,  l’échangeur de l’Indénié par la société marocaine Marchicamed et le pont de Cocody par le groupe chinois China Road and Bridge Corporation (CRBC).

(AIP)

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Kundé 2020 : Jah Press retourne là où tout a commencé

Eau potable pour tous. Laurent Tchagba satisfait de la disponibilité de l'eau à Adjahui Coubê (Port-Bouët) et Mossikro (Attecoubé)