Projets à impact rapide des régions: Les travaux de construction du foyer des jeunes de Mockeyville lancés





Grand-Bassam, Mockeyville,  Jean-Louis Moulot,


 Grand-Bassam, les Projets à Impact Rapide des Régions(PI2R) ont souri à Mockeyville. Le quartier situé juste à l’entrée de la ville historique bénéficiera bientôt d’un foyer des jeunes. C’est le samedi 14 novembre 2020 que M. Jean Louis Moulot, maire de la première capitale de la Côte d’Ivoire, a officialisé l’info en donnant en même  temps le premier coup de pioche de la construction de l’infrastructure. 
" Avant tout propos, je voudrais saisir l’opportunité de la présente cérémonie pour adresser au nom du Conseil  municipal, des populations bassamoises et en mon nom propre, notre reconnaissance à SEM Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, pour avoir impulsé ce programme social en le plaçant au cœur de l’action gouvernementale, et surtout pour avoir permis à Grand-Bassam d’être inscrite au titre des heureux bénéficiaires", a relevé M. Moulot. 
Les populations de ce quartier de Grand-Bassam sont sorties nombreuses  pour acceuillir l'heureuse nouvelle, avant  la livraison de cette maison des jeunes aux normes modernes et futuristes. 
"Ce foyer des jeunes servira à accueillir les activités socio-culturelles de notre quartier. Nous profitons de l’occasion pour traduire notre reconnaissance à M. le Maire", a salué Idrissa Comoé, le porte-parole du syndic de Mockeyville.
Pour Grand- Bassam, Selon le premier magistrat de la commune, les projets à impact rapide des régions(PI2R) apportent un important financement dont le coût global s’élève à cent-soixante-dix-millions (170.000.000) de francs CFA.  "Je suis satisfait de ce que l’ensemble de nos  projets connaissent un début de réalisation avant même qu’on est procédé au lancement officiel", a dit Jean Louis Moulot. 
En  plus de la construction du foyer des jeunes à Mockeyville dont les travaux ont commencé, la ville classée patrimoine culturel de l’UNESCO hérite de la Maison des femmes à Mondoukou et des foyers améliorés des femmes à Azuretti pour le fumage du poisson. Ces foyers améliorés leur permettront de bénéficier d’un cadre adéquat et plus écologique pour mener à bien leur activité, principale source de revenu.
 A cette liste, l'on peut ajouter une ambulance toute équipée et un véhicule de type pick-up pour la police municipale qui sont déjà disponibles. L’autre bonne nouvelle est l’ensemble de kit de maternité, de matériel de dispensaire et de laboratoire qui permettra de rendre fonctionnel les jours à venir, le centre de santé du quartier Cafop2 non loin de Bon Berger.
Selon Sékou Sekou de l'entreprise BANE'S qui pilote le projet, "le foyer des jeunes de Mockeyville sera bâti sur un espace de 800 m2. Il comprendra une salle informatique, le bureau du gérant et des vestiaires. La fin des travaux est prévu pour fin décembre 2020". Avant de prendre congés de ses hôtes et administrés, le premier magistrat de la commune de Grand-Bassam a regretté les récents évènements malheureux qui ont endeuillé la Côte d’Ivoire avant, pendant et après la présidentielle du 31 octobre dernier. "Je voudrais clore mon propos en rappelant qu’au-delà de ces infrastructures de développement, c’est toute notre action et notre engagement au service de la paix et de la cohésion sociale dans notre ville que je voudrais saluer. Nous avons traversé une période électorale en déplorant des dizaines de pertes en vie humaine et des dégâts matériels importants dans certaines localités de notre pays. Je voudrais féliciter les Bassamois et les Bassamoises pour leur esprit de paix grâce auquel nous n’avons pas connu d’incident majeur dans notre belle cité. Je sais pouvoir compter sur la sagesse des uns et des autres pour cultiver cette paix durable à Grand-Bassam afin que dans deux mois, nous nous retrouvions ici, pour célébrer l’inauguration du foyer des jeunes de Mockeyville", a conclu M. Jean Louis Moulot.
Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Angleterre : Bonne nouvelle pour Wilfried Zaha

Covid-19 : le point de la situation au samedi 19 septembre 2020