Duékoué-Affrontement entre des jeunes autochtones et dozo : Bilan 5 morts





Duékoué,affrontement,Dozo,Guérés


Le dimanche 27 décembre, un affrontement a éclaté entre des jeunes autochtones Guéré et des chasseurs traditionnels, communément appelés dozos, à Guezon, chef-lieu de sous-préfecture, dans le département de Duékoué, région du Guemon. Le bilan provisoire fait état de Cinq personnes tuées, de nombreux blessés par balles et des maisons incendiées.

Selon des sources sur place, tout remonte au dimanche 20 décembre 2020, date à laquelle une altercation est survenue entre des jeunes autochtones et des dozo. A la suite de cela, le chapeau d'un des chefs de la confrérie des chasseurs traditionnels locaux a été confisqué par les jeunes autochtones. Les autorités administratives, le commandant de la brigade de gendarmerie de Duékoué et la chefferie traditionnelle, informés de la situation, ont initié une médiation pour restaurer le calme.

Mais, à la surprise générale,  le dimanche 27 décembre 2020, des dozos conduits par Koné Djakaridja, se rendent au domicile d'un des jeunes en vue de récupérer la coiffe de leur chef. Sur place, un affrontement éclate et Koné Djakaridja, l’un des dozos est grièvement blessé et évacué à Yamoussoukro pour des soins. Malheureusement, il succombe à ses blessures.

L'annonce de ce décès crée l'émoi chez les dozos qui, malgré les négociations menées par le commandant de la brigade de gendarmerie de Duékoué, la chefferie traditionnelle et de Diomandé Losseni, fils du village, s’en prennent aux jeunes. Le bilan est lourd. Des pertes en vie humaine et des dégâts matériels importants sont enregistrés.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Secteur du cacao : Le Ghana et la Côte d’Ivoire vont prendre une importante décision à Berlin

Insalubrité : Abidjan sous le poids des ordures ménagères