Développement de la commune de Marcory : Aby Raoul présente les défis auxquels il est confronté





developpement-de-la-commune-de-marcory-aby-raoul-presente-les-defis-auxquels-il-est-confronte


Le Forum des directeurs de publication de Côte d’Ivoire (FORDPCI)  a reçu ce mardi 16 février 2021, à l’Espace "Cristal",  dans le cadre de sa tribune "L'invité du Forum", le premier magistrat de la commune de Marcory, Aby Akrobou Raoul.

Une occasion pour le maire de la "Commune Chic" de dresser son "bilan à mi-parcours à la tête de la mairie de Marcory".

En présence d’une centaine de journalistes et de Directeurs de publication présents, il a présenté sa commune comme l’une des plus convoitée du District d’Abidjan, après Cocody et le Plateau.

Il a présenté les atouts de sa commune que sont notamment sa diversité culturelle, sa positionnement géographique car depuis l’avènement du 3e pont d’Abidjan, (Marcory  se retrouve à 5 minutes du Plateau, de Cocody, du Port et de l’aéroport), et son économie.

Un positionnement qui, selon lui, n’est pas sans inconvénient car, Marcory a encore beaucoup de défis à relever comme un plan d’urgence pour les quartiers d’Anoumabo, d’Aliodan et de Konan Raphaël et plusieurs autres projets qui ont déjà commencé et qui verront leur aboutissement.

"Nous envisageons la construction d’un hôtel communal, la construction des marchés d’Anoumabo et d’Aliodan, la reconstruction des anciens quartiers, la construction du complexe culturel et urbain de la Sicogi dénommé Milles Maquis et un projet innovant dénommé "La Balade du monde".

Aby Raoul a saisi l’occasion pour annoncer sa candidature aux élections législatives du 6 mars 2021.

"Je me suis porté candidat aux élections municipales à Marcory pour partager un projet que j’avais en tête depuis 15. Je voulais apporter le développement à mes parents parce que moi-même je suis natif de Marcory. Nous avons pris des engagements  et nous pouvons dire humblement qu’ils sont sur les rails. Nous voulons maintenant porter la voix de nos populations à l’hémicycle, donc au plan national. Nous comptons participer à l’élaboration de projets ou de propositions de lois, non seulement pour Marcory, mais aussi pour toute la Côte d’Ivoire", a-t-il déclaré.

A l’entame de cette cérémonie qui s’est voulue conviviale, le président du FORDPCI, Charles Lambert Trabi a situé cette rencontre qui se veut un espace d’expression ouvert à tous les acteurs de la vie socio-politique et économique de la Côte d’Ivoire.

Solange ARALAMON   

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Coronavirus : La Fédération Ivoirienne de Football suspend toutes ses compétitions

Côte d’Ivoire/ Voeux des personnels du Conseil régional du Bounkani au président Hien Philippe