Législatives 2021: L’ANP recommande l’équité aux médias de service public





Autorité nationale de la presse,législatives 2021


L’Autorité nationale de la presse (ANP) recommande à l’Agence ivoirienne de presse (AIP) et au quotidien Fraternité Matin, deux médias de service public, l’équité dans le traitement des informations relatives à la campagne des élections législatives du 6 mars 2021.

Le président de l’ANP, Samba Koné, a insisté, mardi 23 février 2021, à Abidjan, lors d’une séance de travail avec des responsables de l’AIP et de Fraternité Matin, sur l’équité, qui traduit “un esprit de justice, l’égalité, la juste proportion, le juste traitement, le respect absolu de ce qui est dû à chacun”, dans la couverture de la campagne électorale des différents candidats en lice pour le prochain scrutin législatif.

Cette équité, doublée du professionnalisme des animateurs de ces deux médias d’Etat, devra contribuer à rassurer tous les candidats en compétition, en ce qu’ils se savent traités de façon équitable durant la pré-campagne, la campagne, le jour du scrutin et le post-scrutin, a-t-il spécifié, non sans souligner que la régulation consistera en “un contrôle strict du contenu” des productions éditoriales de l’AIP et Fraternité Matin.

Ces médias, dans une dynamique plus professionnelle respectant l’éthique et la déontologie, doivent éviter de relayer les propos qui fragilisent la cohésion sociale, a ajouté le président de l’ANP, estimant que les élections législatives sont “une belle occasion de renforcer la visibilité et la crédibilité” de l’AIP et Fraternité Matin en ouvrant leurs colonnes à tous les candidats.

L’AIP, à travers son vaste réseau de journalistes professionnels et de correspondants de presse pigistes sur l’ensemble du territoire national, et le quotidien Fraternité Matin, par le déploiement d’équipes dans des régions ciblées, se sont engagés à assurer une couverture optimale des élections législatives auxquelles prennent part plus d’un millier de candidats indépendants et ceux issus du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir), du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), la plateforme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), du Front populaire ivoirien (FPI) et autres.

En lecture en ce moment

Lutte contre le Covid 19: Les afficheurs offrent 500 panneaux pour la sensibilisation

Abidjan : une octogénaire se jette du 3e étage d’un immeuble et meurt sur le champ