Kouakou Anoki Anselme (Coach Vavoua Handball Club) : ‘’Nous sommes totalement confiants pour la première division’’





Handball


Après avoir pris la tête de l’encadrement technique de l’équipe de Vavoua en septembre 2018, le coach Kouakou Anoki Anselme a réussi à conduire cette jeune équipe en première division, en terminant champion de la deuxième division. Dans une interview accordée à pressecotedivoire.ci, l’entraineur de Vavoua se dit confiant pour la première division. 

 

Quel a été votre parcours en première division ?
Notre parcours en deuxième division s’est fait en deux étapes. Nous avons d’abord joué les phases de poules où nous étions 3 équipes par poules. Nous avons joué en aller et retour. Nous avons enregistré 4 victoires en 4 matches. Nous avons ensuite rencontré les premiers des autres poules parce qu’il y avait 3 poules pour la zones d’Abidjan. Nous avons battu l’équipe d’Abobo Pk 18 et nous avons perdu contre Yopougon Handball Club. Nous avons donc terminé deuxième de la zone d’Abidjan. La deuxième étape était la phase nationale et nous avons joué contre le premier de la zone de l’intérieur du pays, Colombe de Bouaké que nous avons battu et nous avons joué la finale contre Yopougon qui nous avait déjà battus en match de classement de la zone d’Abidjan. Nous avons tiré des leçons de cette défaite et nous les avons battus (24-26)
 

Vous arrivez en Septembre et en moins de trois mois, vous conduisez l’équipe en première division. Quel a donc été votre secret ?
Je tiens à remercier quelqu’un. Paix à son âme, M. Esso Lasme qui a fait un travail colossal avec ses jeunes filles. Il a pris ces jeunes filles depuis le primaire, il les a entrainé et formé jusqu’à ce qu’elles arrivent en deuxième division, malheureusement Dieu l’a rappelé. Et les dirigeants m’ont fait appel. Mais monsieur Lasme avait déjà fait un énorme travail et j’ai juste apporté mon grain de sel. Et Dieu merci nous sommes aujourd’hui en première division.
 

Y a-t-il des recrutements qui sont en vue ?
Nous projetons de faire des recrutements pour étoffer notre effectif. C’est vrai que nous avons terminé champion de la deuxième division mais cet effectif là ne pourra pas tenir longtemps en première division. Nous avons déjà ciblé certaines filles, nous allons entrer en discussion avec leur responsable pour d'éventuels recrutements. 
 

Vous vous sentez prêt pour affronter la première division?
Il faut apporter du sang nouveau pour que l’esprit de combativité et de compétition règne. Et je sais que ces filles que nous allons recruter vont nous permettre de ne pas prendre l’ascenseur, c’est-à-dire monter en première division et redescendre. Nous sommes totalement confiant pour la première division, les dirigeants sont en train de mettre les bouchés doubles pour avoir une équipe compétitive pour le championnat.


Entretien réalisé par Gaël ZOZORO

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Education nationale /Grève des syndicats : Le Premier ministre a bon espoir que les cours reprendront dès lundi

Pétrole, gaz naturel et électricité ; Voici la production de la Côte d’Ivoire