Retour de Gbagbo et Blé Goudé : "Ça me paraît cynique de payer le billet d'avion de quelqu'un pour venir juste le mettre en prison" (Amadou Coulibaly)





retour-de-gbagbo-et-ble-goude-quotca-me-parait-cynique-de-payer-le-billet-davion-de-quelquun-pour-venir-juste-le-mettre-en-prisonquot-amadou-coulibaly


Amadou Coulibaly, le nouveau ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, et porte-parole du gouvernement, a tenté de dissiper les inquiétudes de ceux qui pensaient que l’ancien chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, et son ex-ministre Blé Goudé, irait directement en prison une fois sur le sol ivoirien.

En effet, après lecture du communiqué du premier Conseil des ministres du gouvernement que dirige le Premier ministre Patrick Achi, ce dernier a expliqué que, malgré leur condamnation par contumace à 20 ans de prison pour la casse de la Banque centrale des états de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), il n’est pas question d’emprisonner Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à leur retour.

"Ça me paraît cynique de payer le billet d'avion de quelqu'un pour venir juste le mettre en prison. La justice fera son travail car il y a une justice indépendante", a-t-il déclaré.

Une assertion qui rejoint celle de Me Abdoulaye Méïté, avocat de l’Etat de Côte d’Ivoire, invité sur le plateau de la télévision privée ivoirienne NCI. 

"Tout n’est pas fini. Cela dépend de l’attitude de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé. Ils pourraient, pourquoi pas, solliciter et obtenir la clémence de l'Etat ivoirien, notamment pour leur précédente condamnation définitive pour d'autres faits, pourvu que l'attitude de ces derniers soit conforme à un tel souhait", a-t-il indiqué

Pour le juriste, la Côte d’Ivoire a le droit de créer les conditions de la réconciliation pour apaiser les cœurs meurtris. Mais elle a également le droit de se demander ce qui s’est passée.

"Il faut aller sur le prisme d’une sincérité : d’abord dans le langage, l’attitude et non dans une attitude de défiance. La Côte d’Ivoire va créer les conditions de la tranquillité, de sa quiétude. Tous ses fils sont libres d’aller et de venir", a-t-il ajouté.

Solange ARALAMON

 

 

En lecture en ce moment

"Ceux qui m’ont empêché de fouler la terre de mon Pays, ne m’empêcheront jamais d’être candidat" (Soro)

Lutte contre la propagation du Coronavirus : Une ONG des médias recommande la mutualisation de toutes les forces