Côte d’Ivoire : le prix du kilogramme de noix de cajou fixé à 375 FCFA (Conseil des ministres)





Côte d'Ivoire,prix noix de cajou,conseil des ministres,2019


Le prix du kilogramme de noix de cajou est fixé à 375 FCFA pour la campagne de commercialisation qui s’ouvre le 15 février, contre 500 FCFA/KG en 2018, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, après un Conseil des ministres.
" Le prix planché bord champ pour la campagne 2019 qui démarre le 15 février est fixé à 375 FCFA le kilogramme de noix de cajou, bien séché, bien trié, ne comportant aucune matière étrangère", a dit Sidi Touré, soit une baisse de 125 FCFA par rapport à la campagne précédente où le prix était fixé à 500 FCFA.

S'agissant de la campagne 2018, il a dit qu'elle a été marquée par de nouvelles mesures visant le développement de la transformation de l’anacarde. Ces mesures ont conduit, selon lui, à une hausse de près de 6,7 % de la production nationale, soit 761.317 tonnes de noix brut de cajou par rapport à la production de 2017 qui s’est établie à 711.236 tonnes.
La mise en œuvre de ces réformes s’est faite dans une conjoncture défavorable marquée par des difficultés de commercialisation ayant provoqué une baise de 20 % des revenus distribués aux producteurs, estimés à 404 milliards en 2018 contre 509 milliards en 2017. 

Il a révélé qu’au 31 décembre 2018, 642.648 tonnes de cajou ont été exportés pour 46. 303 tonnes résiduelles. 

"Ces tonnes, notamment ceux de l’intérieur du pays seront achetés par le conseil Coton-Anacarde", a rassuré M. Touré.
La Côte d’Ivoire, est premier producteur mondial d’anacarde depuis 2015, rappelle-t-on.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

CAN 2019 : Kamara Ibrahim '' On a les mêmes ambitions qu’en 2015''

Congo : L’opposant Jean-Pierre Bemba de retour à Kinshasa