Côte d’Ivoire / Grève dans le secteur de l’enseignement : "Nous devons privilégier le dialogue social dans la recherche des solutions" (Kouyaté Abdoulaye)





cote-divoire-greve-dans-le-secteur-de-lenseignement-quotnous-devons-privilegier-le-dialogue-social-dans-la-recherche-des-solutionsquot-kouyate-abdoulaye


Le chef de cabinet du ministère de l'Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kouyaté Abdoulaye, qui représentait la ministre Kandia Camara, a appelé, ce lundi, les syndicats et plateformes syndicales a privilégier le dialogue social.
"… Nous devons privilégier le dialogue social dans la recherche des solutions aux défis et aux crises qui surviennent malheureusement ", a-t-il dit lors de l’ouverture des discussions avec les syndicats du secteur éducation-formation, en grève depuis plusieurs semaines. Il a demandé à chacun de ne pas perdre de vue la "mission commune qui est de préserver l’école ivoirienne d’une crise qui n’en finit pas".
Kouyaté Abdoulaye a transmis aux syndicats, l’attente de la ministre Kandia qui est que "le chronogramme de discussions entamé ce jour induise chez les syndicalistes la levée ou à tout le moins la suspension des mots d’ordre grèves". Rassurant que, pour sa part, la tutelle "assumera toute sa responsabilité " afin de parvenir à un document où "les différents points de revendication seront analysés et argumentés, précisant les niveaux de faisabilité, de sorte à conduire à des prises de décisions pérennes par le gouvernement dans l’intérêt de tous".
Pour sa part, Bakari Koné, secrétaire permanent du Conseil consultatif de l’éducation nationale (CCEN), a fait l’exposé de cadrage sur la stratégie de conduite des discussions. "Faisons-nous confiance pour le bien de l’école", a-t-il conclu.
Modeste KONE

En lecture en ce moment

Les journalistes peuvent-ils rassembler les Ivoiriens ?

Lutte contre la propagation du Covid-19 : Soungari Koné dit "Maclacane" fait un important don au département de Niakara