Revue de presse : l’Union du grand nord est née, Affi réussit son pari





revue-de-presse-lunion-du-grand-nord-est-nee-affi-reussit-son-pari


Trois sujets majeurs ont captivé l’attention des quotidiens de ce mardi 16 novembre 2021. Il s’agit de la naissance de l’Union du grand nord, du 6e congrès extraordinaire du FPI et de la célébration de la journée nationale de la paix.

S’agissant de l’Union du grand nord, le Rassemblement fait savoir que "Kafana et ses frères gagnent un gros pari".

"Joie et allégresse, samedi à Korhogo", renchérit le Jour plus qui rapportant les propos de Gilbert Kafana écrit : "j’ai atteint mon objectif".

Abondant dans le même sens, Le patriote barre à la UNE : "c’était si simple… " et de citer Gilbert Kafana Koné pour qui "cette union ne devrait plus déranger personne".

Lâcher par Laurent Gbagbo, le président du FPI, Pascal Affi N’Guessan a fait son premier test, samedi lors du 6e congrès extraordinaire de son parti.

"Pari réussi pour Affi", barre à la Une le quotidien Notre voie. Pour ce quotidien, le FPI a réussi le pari de la mobilisation. Abondant dans le même sens, le Patriote fait savoir que par cette mobilisation "Pascal Affi N’Guessan démontre que l’enveloppe n’est pas vide". "FPI soulagé comme Affi", ajoute Aujourd’hui qui précise que le parti a réuni samedi au palais des sports 3.500 personnes.

La Côte d’Ivoire a célébré lundi, la journée nationale de la paix. En marge à cette journée un curé a lancé un appel à Ouattara : "laissez Soro et Blé rentrer dans leur pays", mentionne à la Une, Générations Nouvelles. "Jamais plus de coup de fusil", ajoute Mgr Alexis Touably, évêque du diocèse d’Agboville. "la paix doit être notre obsession", ajoute le ministre ivoirien de la Réconciliation et de la cohésion nationale.

Des appels qui ne semblent pas avoir été entendus à Abengourou où Soir Info fait écho d’un affrontement entre forces de l’ordre et manifestants: "un commissariat vandalisé, des blessés". A l’origine de ces émeutes, un contrôle de routine qui a dégénéré.

En sport, l’attention des journaux est focalisée sur les éliminatoires de la coupe du monde 2022 au Qatar où les Eléphants de Côte d’Ivoire, en déplacement à Douala doivent croiser les Lions indomptables du Cameroun.

"Ça passe ou ça casse", titre Le sport et à Supersport d’aller plus loin en qualifiant cette rencontre de : " match de la vie ou de la mort".    

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Affaire 5000 FCFA comme prime aux Eléphantes : Touré Clémentine dément et crie au sabotage

Côte d’Ivoire / PSGouv : Kandia Camara appelle à donner la chance à chaque enfant de bénéficier d’une formation de qualité