COP15 : l'ex-ministre ivoirien des Eaux et Forêts Alain Richard Donwahi élu président





cop15-lex-ministre-ivoirien-des-eaux-et-forets-alain-richard-donwahi-elu-president


L'ex-ministre ivoirien des Eaux et Forêts, Alain Richard Donwahi, a été élu mercredi 11 mai président de la COP15 contre la désertification, alors que son ancien ministère fait actuellement l'objet d'un audit, après des révélations sur un trafic de bois présumé.

Moins connue que sa «grande sœur» sur le climat, la 15e Conférence des parties (COP) de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (CNULCD), aborde notamment les questions de dégradation des terres, d'avancée des déserts ou de déforestation. Elle s'est ouverte lundi à Abidjan par un sommet où des chefs d'État ont souligné «l'urgence» d'agir.

«Quel défi!»

Alain Richard Donwahi, élu mercredi par acclamation des délégués des pays de la COP15, n'avait pas d'adversaire face à lui. «Je suis très honoré d'avoir été élu président de la COP15. La lutte contre la désertification est difficile mais cruciale. Quel défi!», a-t-il lancé dans un bref discours après son élection. Alain Richard Donwahi «est familier des thématiques majeures de notre convention», a déclaré de son côté le président ivoirien Alassane Ouattara. Alain Richard Donwahi, 59 ans, était jusqu'au 20 avril dernier le ministre des Eaux et Forêts de Côte d'Ivoire depuis 2017. Il a fait partie des rares ministres qui ont quitté le gouvernement lors d'un remaniement resserrant le nombre de ministères.

Lire la suite sur lefigaro.fr

En lecture en ce moment

Covid-19 : Le Conseil national de sécurité élargit la vaccination aux personnes de plus de 18 ans (communiqué)

Production animale: Des foyers de grippe aviaire détectés dans des exploitations avicoles au Mali