Guerre russo-ukrainienne : la BAD prévoit d’octroyer un prêt 121 millions d’euros au Sénégal pour la mise en œuvre d’un projet agricole





guerre-russo-ukrainienne-la-bad-prevoit-doctroyer-un-pret-121-millions-deuros-au-senegal-pour-la-mise-en-oeuvre-dun-projet-agricole

siège de la BAD à Abidjan



Le Sénégal recevra  un prêt de 121 millions d’euros pour la mise en œuvre d’un programme agricole d’urgence au profit de 850 000 petits producteurs, dont 35 % de femmes. Ce financement a été approuvé par le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), le 8 juillet 2022, à Abidjan , révèle l’Agence ivoirienne de presse (AIP).

Selon la même source, environ 1,5 milliard de dollars ont été prévus par la Banque pour faire face à la crise alimentaire qui menace l’Afrique du fait de la guerre russo-ukrainienne.

Mohamed Chérif, responsable pays du Groupe de la BAD au Sénégal, explique dans un communiqué transmis à l’AIP, dimanche 10 juillet, que cette opération vise à atténuer les chocs exogènes et à maintenir la tendance haussière de la céréalière.

« Cette opération de la Banque vise à atténuer les chocs exogènes sur les plans financiers, économiques, sociaux et climatiques, et à maintenir la tendance haussière de la production céréalière observée ces dernières années, notamment en concentrant les efforts sur la disponibilité des principaux intrants auprès des producteurs (semences et engrais) », a-t-il signifié.

Le Conseil d’administration de la banque a approuvé  le ‘’programme de production alimentaire d’urgence’’, le 20 mai 2022. C’est un projet qui consistera à fournir des semences agricoles à 20 millions de producteurs du continent. Les variétés concernées sont le blé, le maïs, le riz et le soja. L’objectif est de produire 38 millions de tonnes de nourriture supplémentaires d’une valeur de 12 milliards de dollars pour les deux prochaines années.

Cette initiative vise à améliorer l’accès aux semences certifiées et l’appui conseil, améliorer l’accès des exploitants agricoles aux engrais et améliorer la gouvernance et le déploiement des politiques publiques dans le secteur agricole.

Florencia Gueu

stagiaire

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Législatives 2021 : voici les circonscriptions où les élections seront reprises (CEI)

Elephants de Côte d'Ivoire, Sébastien Haller: ''On veut cette Coupe d'Afrique des nations 2021''