Journée mondiale de la Kinésithérapie : le président du comité d'organisation situe les enjeux





journee-mondiale-de-la-kinesitherapie-le-president-du-comite-dorganisation-situe-les-enjeux


En prélude aux festivités marquant la 16ème Journée mondiale de la Kinésithérapie prévus les 8, 9 et 10 Septembre prochain à Korhogo, Christian Bado, président du comité d'organisation de ladite cérémonie a lors d'un entretien  situé les enjeux. 

Selon Christian Bado, cette journée est une occasion pour les kinésithérapeutes et les acteurs de la réadaptation du monde entier de sensibiliser le public au rôle crucial que joue la profession pour garder la population en bonne santé, mobiles et indépendantes et surtout de surmonter certains handicaps.
Pour l'organisateur, la Côte d’Ivoire à travers le ministère de la santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle et la plateforme de réadaptation, ambitionne de rendre notre système de santé résiliant inscrivant véritablement la réadaptation et la rééducation à sa valeur du point de vue social et économique et prendre le leadership dans ce domaine.
Sous la présidence du ministère de la santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle, l’Association Ivoirienne des Masseurs Kinésithérapeutes membre de la World Physiothérapy (la physiothérapie mondiale) pilotera cette importante activité de la plateforme de réadaptation.
Le thème de la communication de cette année est « la kinésithérapie et la prise en charge des arthrites et douleurs chroniques ».
Christian Bado a par ailleurs donné des précisions sur l'objectif de la Journée. '' L’objectif général de cette activité est de sensibiliser la communauté nationale à l’importance de la kinésithérapie pour le bien-être physique de la population, de commémorer la JMK à Korhogo et de positionner la kinésithérapie  comme une science médicale incontournable  pour le bien être physique de la population", a-t-il déclaré. 
Le président du comité d'organisation a signifié les enjeux réels de la 16ème Journée. '' A court terme, il s’agit de positionner la kinesitherapie pour la commémoration de cette 15ème édition dont la thématique cadre avec la vision du ministère de la santé et de l’hygiène publique et de couverture maladie universelle d'offrir des soins de qualité à toutes les couches sociales de la population. A moyen terme communiquer, sensibiliser et impliquer les partenaires au développement dans la mise en œuvre du traitement non médicamenteux avec ses implications. A long terme accueillir des évènements importants (congrès mondial, sommet, symposium, etc...) et montrer les progrès considérables en vue d’un leadership confirmé dans la région Afrique.", a-t-il martelé. 


GZ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Derrière Henri Konan Bédié, les caciques du PDCI jouent des coudes pour la succession

En vue de mieux aborder la première division, Vavoua Handball Club étoffe son effectif