Africa Investment Forum (AIF) : Une plateforme pour aider au renforcement de la résilience économique des Etats africains





africa-investment-forum-aif-une-plateforme-pour-aider-au-renforcement-de-la-resilience-economique-des-etats-africains

La ministre du Plan et du développement Nialé Kaba, heureuse de recevoir l'AIF sur le sol ivoirien



L’auditorium du palais des congrès du Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan accueille du  mercredi 02 au  jeudi 04 novembre 2022, les journées transactionnelles de l’Africa Investment Forum (AIF), sous le thème : « investir durablement pour renforcer la résilience économique », nous informe un communiqué dont pressecotedivoire.ci a reçu copie.

Ce événement, organisé par la Banque Africaine de Développement (BAD) en collaboration avec le ministère du Plan et du Développement, est une plateforme dédiée à l’avancement des transactions de partenariat privé et public-privé à des stades de bancabilité, à la levée des capitaux et à l’accélération de leur clôture financière, tout en assurant le suivi des investissements dans ces transactions.

A lire également: Salon de la musique d’Abidjan (SAMA 2022) : Pour participer à la professionnalisation du secteur à la base

L’AIF a pour objectifs de réduire les coûts d’intermédiation et d’accroître les engagements actifs et productifs entre les gouvernements africains et le secteur privé. Pour ce faire, elle offre aux investisseurs un accès à une plateforme structurée proposant des transactions bancables et sans risque.

« La Côte d’Ivoire est fière d’accueillir l’Africa Investment Forum 2022, qui générera des milliards de dollars en intérêts d’investissement. Je suis persuadée que cette édition en terre ivoirienne rentrera dans les annales », a déclaré il y a quelques jours la ministre du Plan et du développement,  Nialé Kaba par ailleurs gouverneur de la BAD pour le compte de la Côte d’Ivoire.

La  ministre rassure les investisseurs,  et souligne qu’ ils ont toutes les raisons de croire en l’Afrique qui est le continent de l’avenir, avec toute sa richesse. Le continent reste un marché gigantesque, une jeunesse dynamique et qualifiée, un énorme potentiel d’industrialisation et de vastes ressources naturelles.

Ce sont 1500 participants qui attendus de plusieurs pays. Ils plancheront sur le thème  en plus des  activités  de transactions, des réunions d’entreprise à entreprise (B2B) et de sessions publiques. Les sessions de ces journées seront axées sur l’énergie et le climat, y compris la préparation du sommet COP27 à Charm el-Cheikh, en Égypte, ainsi que sur la sécurité et l’autosuffisance alimentaires, les TIC/télécommunications, le capital institutionnel, la santé, et le commerce et l’industrie.

Notons que les premières salles de transactions du Forum pour l’investissement en Afrique tenues en 2018 (AIF2018) ont réuni des investisseurs, des promoteurs de projets et des facilitateurs de transactions autour de 63 transactions évaluées à 46,9 milliards de dollars.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Crise dans le secteur éducation-formation : La FESCI marche pour réclamer la reprise des cours

12 août 2019 - 12 août 2021 : 2 ans déjà que Arafat DJ a laissé "la Chine" sans président