Le RHDP mène au score







Les élections couplées municipales et régionales sont pour bientôt en Côte d'Ivoire. Ces élections sont prévues en octobre 2023. C'est donc dans moins d'un an que la classe de gestionnaire des localités nationales connaîtra de nouveaux visages ou des anciens qui s'imposeront. Depuis, le décompte du compteur mis en marche par la Commission électorale indépendante CEI, qui a déjà lancé l'opération d'enrôlement des nouveaux majeurs, ainsi que celle des personnes ayant changé de lieu de vote, le constat est net. Seul le parti du président Alassane Ouattara mène le ballet sur le terrain. Le Fpi d'Affi Nguessan, le Ppa-ci de Laurent Gbagbo, la mouvance de Simone Gbagbo, le PDCI Rda de Henri Konan Bédié et toute l'opposition dans son ensemble observe inerte, le parti au pouvoir prendre le terrain. Aucun des leaders de ces partis ne fait de l'enrôlement des nouveaux majeurs une quelconque préoccupation. Pas un débat dans les états majors de ces partis. Pas de réunion extraordinaire concernant ce sujet. Pas de descente sur le terrain des leaders et leurs adjoints se joignant au jeu politique en cours. L'opération d'enrôlement qui détermine les élections d'octobre semble ne point engager l'opposition ivoirienne. L'autre phase de ces élections à venir, c'est naturellement le choix des candidats. Là encore, seul le RHDP a fait publication de son calendrier des choix des candidats qui seront connus le 23 janvier 2023. Dans les sièges des partis de l'opposition, PDCI, Fpi, Ppa-ci et autres, aucun calendrier n'est à l'ordre du jour pour le choix de leurs représentants en octobre 2023 que ce soit pour les régionales ou pour les municipales. Que prépare encore l'opposition ivoirienne ? Championne des contestations des résultats des urnes, elle est certainement en train d'emprunter le chemin de la débâcle aux prochaines élections et crier encore aux mauvais perdants pour envoyer ses loups dans les rues des villes ivoiriennes pour saccager et détruire les infrastructures mises en place par le président Alassane Ouattara. Il n'est pas encore tard pour que Laurent Gbagbo et son nouvel ami Henri Konan Bédié se remettent dans le vrai jeu politique. Celui des préparatifs des élections et qu'ils tournent le dos aux jeux des maîtres des contestations et des violences post électorales.

 

Sam Wakouboué

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Alpha Blondy s’est marié : Qui est sa nouvelle compagne ?

Côte d'Ivoire: la justice confirme la radiation de Laurent Gbagbo de la liste électorale