Médias numériques : Le REPPRELCI décerne les Prix Alfred Dan Moussa et Samba Koné samedi





medias-numeriques-le-repprelci-decerne-les-prix-alfred-dan-moussa-et-samba-kone-samedi


Le Réseau des Professionnels de la Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI), faitière des médias numérique de Côte d’Ivoire, organise, dans la soirée du Samedi 19 décembre 2020 à l’Hôtel Palm Club de Cocody  (Abidjan), la quatrième Edition du “Prix Alfred Dan Moussa du Meilleur Journaliste de la Presse Numérique pour la Paix”, et de la deuxième édition du “Prix Samba Koné de la Meilleure Entreprise de Presse Numérique de Côte d’Ivoire”.

Cette soirée gala, placée, sous la présidence du Ministre de la Communication et des Médias, Porte-Parole du Gouvernement ivoirien, M. Sidi Tiémoko Touré, verra la participation de plusieurs personnalités du pays et des acteurs des médias.

Ce sera l’occasion, une fois encore pour le REPPRELCI, de célébrer et promouvoir l’excellence dans le secteur des médias numérique. Elle sera surtout marquée également par des prestations d’artistes musiciens et humoristes de renoms.

« Tout est prêt fin prêt, nous attendons du beau monde. Ces prix nous permettrons de récompenser les meilleurs de notre secteur, c’est-à-dire ceux qui ont réussi à se distinguer par la qualité de leurs productions, et par leur professionnalisme en termes de management d’entreprise de presse numérique », a déclaré le Président du REPPRELCI, M. Lassina Sermé.

Les lauréats repartiront chacun avec une double récompense, à la fois en numéraire et en nature (ordinateurs) offerts par le géant technologique Huawei, en plus du trophée.

A travers ces Prix Alfred Dan Moussa et Samba Koné lancés respectivement en 2008 et en 2016, il s’agit non seulement pour le REPPRELCI de promouvoir un journalisme sous régional de qualité et de valeur autour de la paix, de l’intégration, mais également d’encourager les entreprises de presse numérique ivoirienne et de l’espace CEDEAO à se structurer et à se formaliser.

« Le choix d’honorer ces deux icônes de la presse ivoirienne et africaine, Dr Alfred Dan Moussa et Samba Koné se justifie surtout par leur professionnalisme et leur probité », explique Lassina Sermé.

Créé en 2006, le REPPRELCI regroupe les acteurs de la presse numérique en Côte d’Ivoire. Cette faîtière des médias numériques ivoiriens s’est donnée pour mission d’organiser, structurer et promouvoir la presse numérique en Côte d’Ivoire.

(AIP)

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire: Bouaké ne figure pas dans le top 10 des villes les plus riches

120 riziculteurs formés par des experts chinois