Union africaine: La Côte d'Ivoire reçoit une distinction pour sa lutte contre la corruption





Côte d’Ivoire,Ua,Prix


En marge du 32e sommet de l'Union africaine tenu les 11 et 12 février à  Addis-Abeba, la Côte d'Ivoire a été distinguée pour sa lutte contre la corruption et la promotion du genre. 

Le trophée a été remis, ce mercredi, au vice-président Daniel Kablan Duncan, représentant le chef de l'État Alassane Ouattara, par le ministre de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l extérieurs,  Ally Coulibaly, en présence du ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, représentant le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

"Ce prix récompense les énormes progrès que notre pays a réalisé dans un domaine aussi important qu'est celui de la bonne gouvernance. C'est donc avec une réelle fierté que j'ai l'honneur de vous remettre cette distinction ", s'est réjoui, le ministre Ally Coulibaly, lors d'une cérémonie, tenue à la Présidence de la République.

Pour lui, cette distinction est le résultat de "l'oeuvre colossal" que le président Alassane Ouattara est en train d'accomplir à la tête de notre pays. 

C'est aussi un encouragement à "éradiquer un mal insidieux" qu'est la corruption dont les effets sont dévastateurs pour les pays en développement, a ajouté Ally Coulibaly.

Il s'est également réjoui des mesures de bonne gouvernance entreprises par le chef de l'État,  ajoutant "très peu de pays peuvent se targuer d'avoir entrepris des réformes aussi importants que la Côte d'Ivoire en si peu de temps".

Rappelant que la bonne gouvernance est la pierre angulaire de la politique menée par Alassane Ouattara, le ministre de l'intégration africaine, a en outre ajouté que la bonne gouvernance contribue à la stabilité et est un accélérateur de développement.   

Le vice-président Daniel Kablan Duncan qui dit recevoir ce double prix de la lutte contre la corruption et la promotion du genre avec "grand plaisir" , a félicité le chef de l'État et le gouvernement pour les efforts consentis.

Il a rappelé les mécanismes mis en place pour lutter contre la corruption, entre autres, l'autorité nationale pour la bonne gouvernance et la Cour des comptes a soutenu que la Côte d'Ivoire a fait des progrès énormes en matière de bonne gouvernance.

Énumérant quelques prix remportés par la Côte d'Ivoire, notamment, le Doing business, le MCC, le prix Mo Ibrahim, M. Duncan a estimé "qu'on peut sortir d'une situation de crise, comme celle qu'a connue la Côte d’Ivoire et faire des efforts" pour se hisser à ce niveau.

"Ce prix est donc la cerise sur le gâteau", a-t-il dit, ajoutant, "la dernière étape reste l'industrialisation totale ".

Lambert KOUAME 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Cinéma : Grand-Bassam lance le projet "BabiWood"

Côte d’Ivoire/Transport lagunaire de Yopougon : Les pinasses empêchées de travailler ce matin à Yopougon