Le ministre Koffi N’Guessan sollicite l’appui de la FIPME pour la formation des jeunes





le-ministre-koffi-nguessan-sollicite-lappui-de-la-fipme-pour-la-formation-des-jeunes


Le ministre de l’Enseignement technique, de la Formation  professionnelle et de l’Apprentissage, Koffi N’Guessan, a sollicité, lundi 5 juillet 2021, l’appui de la Fédération ivoirienne des Petites et moyennes entreprises  (FIPME) pour la formation des jeunes pour une meilleure adaptation formation-emploi afin de résoudre le problème de chômage en Côte d’Ivoire.

Le ministère est confronté à diverses problématiques liées à l’insertion des jeunes en formation dans les écoles, à celle des “sans-formation” ou déscolarisés et enfin  au chômage des diplômés sans emplois  avec une estimation globale de six à sept millions de jeunes au chômage en Côte d’Ivoire, a souligné le ministre Koffi  N’Guessan, lors d’une séance de travail avec la FIPME.

Ainsi, il important de bien former les jeunes afin qu’ils puissent répondre aux besoins des entreprises ou à défaut créer eux-mêmes leurs entreprises. Il s’agit ainsi de renforcer les infrastructures des centres de formation et des lycées techniques  afin de les rendre plus  performants et favoriser une formation de qualité.

Le ministre sollicite l’appui,  le partenariats et l’expertise de la FIPME,  et entend ré-créer la confiance entre le ministère et la Fédération, dans le cadre d’un dialogue publique privé (CPP). Il  souhaite une implication de la FIPME  pour l’enseignement dans les établissements professionnels.

Le  président de la FPME, Dr Joseph Boguifo, a assuré que le fédération a à cœur la problématique de la formation qui reste une grande préoccupation. Elle a ainsi inscrit, dans ces perspectives, la mise en place des clubs entrepreneuriats dans les lycées et collèges avec une organisation de concours annuels afin de cultiver l’entrepreneuriat chez les jeunes.

(AIP)

 

En lecture en ce moment

Mort sur sa moto : DJ Arafat comme Wango Dread et Jean Marc Guirandou

Poursuite des opérations de déguerpissement des occupants des espaces publics à Yopougon-Ficgayo