JO Tokyo 2020 : Après sa défaite en finale du 200 mètres, Ta Lou Marie Josée ''Je me suis battue jusqu’au bout''





jo-tokyo-2020-apres-sa-defaite-en-finale-du-200-metres-ta-lou-marie-josee-je-me-suis-battue-jusquau-bout


La sprinteuse ivoirienne , Ta Lou Marie Josée , n'a pas pu avoir de médailles aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.  Alors qu'elle visait l'or , la flèche ivoirienne est finalement revenue bredouille.  Après son entrée fracassante dans la compétition, Ta Lou s'est inclinée dans deux finales (100 mètres et 200 mètres) . Au lendemain de sa défaite aux 200m, Ta Lou a publié un message assez émouvant sur sa page Facebook.  


Le message publié par Ta Lou Marie Josée 

Comment vous dire merci pour tout ce soutien, pour cet amour que vous me portez des quatre (4) coins du monde?

j’ai vu des ivoiriens, des africains, unis pour moi, mais aussi pour tous mes collègues qui se sont battus corps et âme.* à cet effet, Je félicite ma sœur Ruth  gbagbi pour sa médaille.*

J’aurai tant aimé vous ramener une médaille.

Je me suis battue jusqu’au bout, avec détermination et je n’ai aucun regret, juste de la reconnaissance et de la gratitude.

Ces trois (3) dernières années ont été tellement difficiles pour moi, mentalement, financièrement mais surtout physiquement. 
Être capable d’accomplir tous ces résultats à ces Jeux, alors qu’en avril j’avais encore des doutes… mal au pied, être testée positive au Covid… DIEU seul sait.

Je ne me plains pas.
pourquoi le ferai je, alors que DIEU m’a montré sa gloire et sa miséricorde? 

J’aimerais rendre hommage à une personne , qui savait mes difficultés et n’a pas hésité à m’aider financièrement spontanément. 
Une personne qui n’est plus aujourd’hui. 
Une personne dont la mort m’affecte encore parce que sans cette personne, je ne pense pas que j’aurai pu courir à ces JO.  Feu Monsieur le Premier Ministre Hamed Bakayoko qui,  en 2019 et en fin 2020,  m’a aidée pour mes soins, je vous remercie.
Que votre âme repose en paix et que Dieu veille sur votre famille.

Merci aux autorités ivoiriennes,
Au ministère de la promotion des sports et du développement de l’économie sportive.

Je remercie le comité national olympique de la Côte d’Ivoire CNO-Côte d'Ivoire pour la confiance, celle de m’avoir accompagné dans mon rêve olympique pendant encore 5 ans .

Merci à ma Fédération Fédération Ivoirienne d'Athlétisme, pour le travail abattu.

A  mon coach qui pendant toutes ces années a été présent, et a fait de moi la grande athlète que je suis devenue, énormément merci.

À mon staff managérial  Rosa Associati Management qui s’est  toujours battu corps et âme et surtout d’avril jusqu’à maintenant pour me mettre sur pieds , je vous remercie. Vous avez tant fait .

A mon manager à Abidjan qui est plus qu’un frère, merci pour tout grand frère.

Merci à Equinox GYM   qui a bien voulu nous offrir,   à mon groupe d’entraînement et moi,  une entrée gratuite afin que nous puissions nous préparer…

Mention spéciale à ma FAMILLE ( biologique, spirituelle, d’adoption, proche…) vous êtes formidables. Vous avez été l’oreille attentive, le soutien indéfectible. Vous avez partagé mes joies et surtout mes peines.Vous avez été l’aide, l’épaule sur laquelle je pouvais poser la tête et surtout ce soutien spirituel dont j’avais besoin…

A mon sponsor Nike, merci de continuer à me compter parmi vous .

J’ai tellement de personnes a remercier…

À toutes les personnes qui me soutiennent à travers le monde, aux africains et spécialement aux ivoiriens, seul DIEU vous rendra l’amour que vous me portez. <<vous savez faire même, vous savez supporter et j'ai senti cela depuis Tokyo >>
Merci  pour tout.

Que DIEU vous bénisse.

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Sara : Ouattara remet 54 tracteurs aux acteurs du monde agricole

Italie : Gervinho force son départ de Parme